Un maquillage d'automne (3ème partie)

Je vous propose à présent une variante plus "osée" du maquillage d'hier. Attention, quand je dis "osée", c'est "plus originale" ; à moins de travailler au Lido, on ne peut pas faire dans l'extravagance. Mais on peut quand même s'amuser avec des couleurs moins convenues que les bruns ou les gris.

Donc, ici, on reprend la même première étape qu'hier, avec le même crayon, pour la paupière mobile.
Mais au lieu d'une ombre rousse, on choisit un violet, plutôt chaud. Ici, il s'agit de la teinte "Queen" de la palette "Alice in Wonderland" d'Urban Decay.

Mais mon but n'est pas de vous faire acheter une palette en particulier (celle-ci n'est de toute façon plus en vente), plutôt de vous permettre de rentabiliser certaines couleurs qui, sur les grandes palettes que l'on achète parfois en coffrets cadeaux (Yves Rocher, Séphora, ELF font beaucoup ce genre de produits), nous restent sur les bras parce qu'on ne sait pas trop comment les utiliser.
On pose donc ce violet en "outter V" au coin de la paupière mobile et en creux de paupière.

Comme la dernière fois, on trace un trait de crayon noir en ras de cils, que l'on repasse avec un peu du fard violet pour le fixer et l'harmoniser au maquillage :















Puis on pose le point de lumière avec la même ombre claire que la dernière fois :











Et après la pose du mascara, voilà ce que ça donne :



Le violet fait ressortir toutes les couleurs d'iris, en les faisant tirer légèrement vers le vert, ou le noisette, si les yeux sont bruns.




SHARE:

2 commentaires:

  1. J'ai essayé et j'adore car ce maquillage fait ressortir le vert de mes yeux

    RépondreSupprimer
  2. Les yeux verts sont si rares qu'il vaut la peine de les mettre en valeur.

    RépondreSupprimer

Laissez-moi commentaires et petits bonjours, ça fait toujours plaisir !

Pinterest Hover Button

BLOGGER TEMPLATES BY pipdig