What's in my bag ?

Vous êtes curieux ? Venez plonger dans le contenu de mon sac Isaxia Créations (et si d'ailleurs vous voulez vous aussi un sac sur mesure, allez visiter la page Facebook de cette boutique). Je réponds au tag "What's in my bag ?" pour lequel m'a citée ma vlopine Celmo 71.



C'est sur ma chaîne YouTube que ça se passe :


Attention : mon sac est profond ;-)


View Post

J’ai un problème avec La Redoute… je suis Redoute addict !

Aujourd’hui, je fais un article confession : j’ai toujours été une fan absolue de La Redoute. Depuis toute petite, j’ai des souvenirs de feuilletage de catalogue : c’est sur le catalogue de La Redoute, alors épais comme un bottin, que je découpais les jouets qui me tentaient et que j’allais coller sur ma lettre au Père Noël (autant vous dire qu’il fallait une série de tris successifs pour en faire diminuer le nombre, après ça) ; quand j’ai eu douze ans, j’ai eu le droit de choisir un article dessus pour que mon grand-père me l’offre : j’ai choisi une jupe moulante en jean élastique neige, avec une fermeture éclair qui allait du haut de la jupe jusqu’en bas (vous l’aurez deviné, j’ai eu douze ans en 1987, et je vous jure que le jean neige était à la mode, ainsi que les fermetures éclairs partout : regardez Terminator).

Et ça ne m’a jamais quittée : je suis une véritable pro de La Redoute, à tel point que mon mari et mon beau-fils adoraient se payer ma tête à ce sujet chaque fois qu’on recevait un catalogue, en me disant que j’avais trouvé ma lecture du soir et que j’allais passer deux heures à corner des pages. Parce que c’est ainsi que je fonctionne : je prends le catalogue, je l’épluche, et à chaque fois que je repère un article qui me plaît, je corne la page pour le retrouver (et quand il y a un article de chaque côté d’une page, je fais une double pliure : véridique). C’est un peu ma wishlist de Noël pour les grandes, quoi.


1. Evenement 1 - 300x250

 Du coup, lorsque La Redoute m’a proposé de faire un article « whishlist » en tant qu’affiliée (vous avez peut-être remarqué que cette enseigne fait partie de la liste de mes partenaires, si vous êtes allé dans l’onglet correspondant), ça m’a un peu fait rire parce que j’ai tout de suite pensé que c’était un article que j’avais déjà dû écrire des dizaines de fois dans ma vie !

Donc, ami lecteur, voilà qu’il s’agit d’être transparent : comme tu l’auras compris, cet article est sponsorisé. D’habitude, lorsque tu cliques sur la bannière de l’un de mes partenaires et que tu achètes quelque chose, ce dernier me reverse quelques euros sur le profit qu’il fait (je te rassure, tu ne payes rien en plus, c’est lui qui gagne un peu moins, et c’est de l’ordre de quelques centimes à quelques euros). Aujourd’hui, c’est un peu différent, car chaque affilié participe à un concours : le blog qui réalisera le plus grand nombre de vente remportera une carte cadeau de 200 euros et un séjour à la piscine Molitor. Autant vous dire que ce n’est pas cette perspective qui me pousse, car il y a des blogs dont le lectorat est nettement plus large que le mien, et que je ne peux pas concurrencer. En revanche, ce qui est plus intéressant, c’est que tout blog ayant permis de réaliser au moins une vente par les liens trackés qu’il contient pourra gagner une carte cadeau pour la rédactrice (moi, donc 😊 ) et une autre à faire gagner à ses lecteurs (vous, donc 😉 ). Et ça, je trouve ça cool ! On croisera les doigts ensemble…

Et puis, d’une manière ou d’une autre, vous l’aurez compris : j’avais déjà fait ma wishlist. Voulez-vous découvrir les pages que j’avais cornées ?

Ma wishlist La Redoute pour le printemps

Tout d’abord, j’ai repéré des vêtements pour la demi-saison, plutôt à manches longues ; comme je suis frileuse, ça me convient aussi pour les soirées d’été un peu fraîches (selon mes critères de frileuse, cela veut dire en-dessous de 28 degrés…).

Le trench à doublure ouatinée amovible Atelier R

Le premier vêtement à me faire de l’œil, c’est un trench. J’en ai déjà un, mais il est en toile simple, et pas très chaud. Celui que La Redoute propose cette saison possède une doublure ouatinée amovible, si bien qu’il peut faire une bonne partie de la mi-saison, quand il fait encore bien frisquet ou quand le temps s’est bien réchauffé. Et j’adore cette coupe classique, féminin-masculin, élégante en toute circonstance et qu’on soit en jupe ou en pantalon.

https://ad.zanox.com/ppc/?29619740C914168211&ulp=[[http://k.keyade.com/kack/1/?REMPLACE&kaAdgId=366109&kaRdt=http://www.laredoute.fr/ppdp/prod-501002256.aspx%23reviews?cod=AFF00080861FR]]

Je craque absolument pour la ligne épurée, très New Look revisité, de cette petite robe noire que j’ai envie de faire virevolter. Son décolleté dans le dos est somptueux.

https://ad.zanox.com/ppc/?29619740C914168211&ulp=[[http://k.keyade.com/kack/1/?REMPLACE&kaAdgId=366109&kaRdt=http://www.laredoute.fr/ppdp/prod-500989384.aspx?cod=AFF00080861FR]]

https://ad.zanox.com/ppc/?29619740C914168211&ulp=[[http://k.keyade.com/kack/1/?REMPLACE&kaAdgId=366109&kaRdt=http://www.laredoute.fr/ppdp/prod-500989384.aspx?cod=AFF00080861FR]]

Tunique nouée, imprimée, Brigitte Bardot X La Redoute Madame

En ce moment, j’ai la folie des décolletés bateau ; j’ai toujours aimé ça, alors je profite que ça revienne à la mode. J’adore l’imprimé tout frais de cette tunique à la fois romantique et actuelle. Je la porterai avec un jean ou, comme sur la photo, un short en jean.

https://ad.zanox.com/ppc/?29619740C914168211&ulp=[[http://k.keyade.com/kack/1/?REMPLACE&kaAdgId=366109&kaRdt=http://www.laredoute.fr/ppdp/prod-507617071.aspx?cod=AFF00080861FR]]


La robe noire manches longues à motif fleur Dorothée Ossart

J’ai découvert cette créatrice grâce au site de La Redoute, et je suis fan de son univers pop et plein d’humour. J’aime la simplicité de la forme de cette robe associée au fun de la grosse fleur appliquée sur la jupe.


https://ad.zanox.com/ppc/?29619740C914168211&ulp=[[http://k.keyade.com/kack/1/?REMPLACE&kaAdgId=366109&kaRdt=http://www.laredoute.fr/ppdp/prod-503463627.aspx%23searchkeyword=Dorothee%20ossart|shoppingtool=brandpage?cod=AFF00080861FR]]


Jupe trapèze à motif chats et pois Dorothée Ossart

De la même créatrice, j’ai craqué sur cette petite jupe trop mignonne qui pourrait aller avec plein de tops d’été comme d’hiver.


https://ad.zanox.com/ppc/?29619740C914168211&ulp=[[http://k.keyade.com/kack/1/?REMPLACE&kaAdgId=366109&kaRdt=http://www.laredoute.fr/ppdp/prod-507028186.aspx%23searchkeyword=trapeze?cod=AFF00080861FR]]


Robe trapèze en simili cuir et suédine

Toujours pour la mi-saison, car je pense que la matière doit être un peu chaude pour le plein été, j’ai repéré cette robe que je trouve assez rock n’ roll ; je ne sais pas si j’oserais la porter, mais j’aimerais essayer car je trouve que sa forme un peu classique contrebalance une matière habituellement associée à des vêtements plus provocateurs.


https://ad.zanox.com/ppc/?29619740C914168211&ulp=[[http://k.keyade.com/kack/1/?REMPLACE&kaAdgId=366109&kaRdt=http://www.laredoute.fr/ppdp/prod-506630279.aspx%23searchkeyword=trapeze?cod=AFF00080861FR]]


Robe patineuse Delphine Manivet X La Redoute

Dernière envie pour cette demi-saison, une robe qui serait plutôt une robe de cérémonie, qui m’a séduite par son côté aérien. Elle me fait penser à une robe de fée. Je crois que j’adore ce que fait Delphine Manivet…


https://ad.zanox.com/ppc/?29619740C914168211&ulp=[[http://k.keyade.com/kack/1/?REMPLACE&kaAdgId=366109&kaRdt=http://www.laredoute.fr/ppdp/prod-500994715.aspx?cod=AFF00080861FR]]


Ma wishlist La Redoute pour l’été

Passons à présent aux vêtements que j’ai repérés pour la saison chaude. Sans surprise, il y a plein de robes, qui sont ce que je préfère en été : en un geste, on est habillée, et il n’y a rien de plus frais.

Robe sans manches Lea Precke X La Redoute Madame

J’ai craqué pour un modèle à la sobriété contrebalancée par une transparence un peu coquine. Comme je n’ai pas beaucoup de poitrine, je pense pouvoir la porter facilement.


https://ad.zanox.com/ppc/?29619740C914168211&ulp=[[http://k.keyade.com/kack/1/?REMPLACE&kaAdgId=366109&kaRdt=http://www.laredoute.fr/ppdp/prod-505683495.aspx?cod=AFF00080861FR]]


Robe manches courtes Mademoiselle R

Dans le même genre « faussement sage », j’ai trouvé cette petite robe rose poudré, dont la longueur varie selon que l’on prend en compte la bande transparente de la jupe ou non…


https://ad.zanox.com/ppc/?29619740C914168211&ulp=[[http://k.keyade.com/kack/1/?REMPLACE&kaAdgId=366109&kaRdt=http://www.laredoute.fr/ppdp/prod-505845337.aspx?cod=AFF00080861FR]]


Robe manches courtes en voile rayé Mademoiselle R

Je ne sais pas ce qu’il en est pour vous, mais pour ma part, j’ai des envies de couleur et de soleil ; en plus, ma fille adore le jaune. Alors, j’ai forcément craqué pour cette robe jaune poussin (dont la couleur, si vous vous rappelez mon shopping avec mes blopines à Avignon, ira parfaitement avec mon gilet de créateur acheté alors).


https://ad.zanox.com/ppc/?29619740C914168211&ulp=[[http://k.keyade.com/kack/1/?REMPLACE&kaAdgId=366109&kaRdt=http://www.laredoute.fr/ppdp/prod-500899719.aspx?cod=AFF00080861FR]]


Robe de cérémonie, détails dos, Atelier R

J’avoue, je voue un culte à la couleur rose poudre, comme vous l’aurez compris par vous-même. Je la trouve hyper flatteuse pour tous les teints.
Cette robe est fluide et simple, avec des détails raffinés. La Redoute indique qu’il s’agit d’une robe de cérémonie, mais franchement, je pourrais très bien la porter aussi en journée.


https://ad.zanox.com/ppc/?29619740C914168211&ulp=[[http://k.keyade.com/kack/1/?REMPLACE&kaAdgId=366109&kaRdt=http://www.laredoute.fr/ppdp/prod-506500347.aspx?cod=AFF00080861FR]]


Robe courte jersey trapèze à motifs Dorothée Ossart

Toujours chez Dorothée Ossart, j’ai déniché une robe gaie comme l’été, à croquer comme un fruit. Je me doute que si on la porte, on ne passe pas inaperçue, mais je ferai fi de ma timidité, tant elle me plaît !


https://ad.zanox.com/ppc/?29619740C914168211&ulp=[[http://k.keyade.com/kack/1/?REMPLACE&kaAdgId=366109&kaRdt=http://www.laredoute.fr/ppdp/prod-508008163.aspx%23searchkeyword=Dorothee%20ossart|shoppingtool=brandpage?cod=AFF00080861FR]]


Pour ma princesse

Il y a une chose qui a changé depuis sept ans, quand je regarde mon catalogue de La Redoute : maintenant, je ne pense plus seulement à ce qui me ferait envie à moi ; je regarde aussi les pages de la mode enfant. Et c’est pire encore que pour moi : tout me fait envie, tant j’imagine que ma poupée serait jolie dans tel ou tel vêtement. Je ne vous ai donc sélectionné que trois articles.

Jupe trapèze Obadge de Coolcat

J’ai craqué sur cette jupe qui rappelle le côté éthéré de la danseuse classique avec le côté rock des badges qui me rappellent mon adolescence (oui, la période du jean neige !) et la mode des années 90.

Et, tant que j'y suis, est-il possible de porter réclamation du fait que cette jupe n'existe que pour les petites filles et pas pour les mamans ?


https://ad.zanox.com/ppc/?29619740C914168211&ulp=[[http://k.keyade.com/kack/1/?REMPLACE&kaAdgId=366109&kaRdt=http://www.laredoute.fr/ppdp/prod-506947264.aspx%23searchkeyword=trapeze?cod=AFF00080861FR]]


Robe sans manches de cérémonie 3-10 ans

Cette robe existe aussi en corail et, franchement, j’hésite entre les deux. En blanc, elle ressemble à des ailes d’ange. En corail, elle est plus espiègle et estivale. Là aussi, je trouve que cette robe de cérémonie pourra facilement être remise au quotidien (la version corail plus encore que la blanche, d’ailleurs).


https://ad.zanox.com/ppc/?29619740C914168211&ulp=[[http://k.keyade.com/kack/1/?REMPLACE&kaAdgId=366109&kaRdt=http://www.laredoute.fr/ppdp/prod-500808042.aspx?cod=AFF00080861FR]]


Robe longue de cérémonie base brodée Delphine Manivet X La Redoute Madame

Là, pour le coup, cette robe serait une petite folie car elle ne pourrait vraiment se mettre que si ma fille était demoiselle d’honneur à un mariage. Et encore, car la demoiselle est un peu comme sa maman : maladroite ! Elle aurait donc toutes les chances de se prendre les pieds dedans et de s’étaler lamentablement. Mais je la vois tellement bien là-dedans ! Alors, je ne peux pas résister à la mettre dans ma wishlist.

 
https://ad.zanox.com/ppc/?29619740C914168211&ulp=[[http://k.keyade.com/kack/1/?REMPLACE&kaAdgId=366109&kaRdt=http://www.laredoute.fr/ppdp/prod-507095762.aspx?cod=AFF00080861FR]]


Évidemment, je ne pourrai pas tout acheter en une fois. Mais La Redoute a souvent des bons plans : des réductions sur un article, sur la mode ou le blanc, selon la période. Donc je profiterai au fur et à mesure de ces codes promos pour commander ces articles.

Et vous, avez-vous l’habitude de commander à La Redoute ? Si vous n’en aviez jamais eu l’occasion et que vous finissez par le faire, j’espère que vous me direz ce que vous en avez pensé : bienvenue dans la famille des Redoute-addicts !


1. Evenement 1 - 728x90












#MyRedoute #MyRedouteWishlist


View Post

Nouveautés Propolia printemps 2017 : les abeilles ont bien travaillé !

J'ai eu, il y a quelque temps, l'immense plaisir de recevoir, de la part de Propolia, un colis contenant trois produits à tester.


Il s'agit :
- des ampoules de gelée royale Apis Sanctum
- des gélules Cheveux et Ongles de la gamme Etre de Mèche
- et surtout de la grande nouveauté Etre de Mèche : l'après-shampooing.

Je vous les présente dans ma dernière vidéo YouTube. N'hésitez pas à venir me faire un petit coucou sur ma chaîne, cela me fera plaisir de vous y retrouver.

 




View Post

Du nouveau dans le bio : les cosmétiques Phytodia

Au départ, Phytodia, jeune laboratoire d'une dizaine d'années, situé en Alsace, avait pour but de lutter contre le diabète par les plantes (d'où son nom, Phyto, "les plantes", et dia, pour diabète). Mais l'efficacité des plantes pouvait encore être utilisée dans bien des domaines, et ses créateurs ont décidé de l'étendre aux cosmétiques. Pas n'importe comment, toutefois : l'idée était de lancer des produits de qualité, bio, à partir des actifs de phytothérapie que le laboratoire connaît sur le bout des doigts.

Naissance de Nature is Future, première marque cosmétique du laboratoire Phytodia

C'est ainsi qu'en 2010, il met sur le marché ses premiers actifs cosmétiques. En 2012, le laboratoire crée sa propre marque de cosmétiques, Nature is Future, qui puise aux sources des plantes des plaines vosgienne et alsacienne : il aurait été paradoxal d'aller chercher des produits à l'autre bout de la planète et d'augmenter considérablement son bilan carbone lorsque l'on prétend être proche de la nature. Et surtout, ce sont ces plantes de la pharmacopée française que le laboratoire manipule depuis des années pour en tirer tous les principes actifs pour notre santé, et qu'il compte mettre au service de notre beauté.




Les plantes contiennent le nécessaire pour aider notre corps et notre peau à retrouver leur équilibre perdu au fil du temps. Ce sont elles que l'on retrouve au cœur des formules, qui n'obéissent pas à un effet de mode, mais se situent dans la continuité d'une longue tradition de la phytothérapie. Exit donc les ingrédients exotiques qui font, certes, voyager, et qui font surtout "tendance" : Phytodia privilégie l'efficacité éprouvée. Et j'avoue que le sérieux et l'honnêteté, dans la cosmétique, ça fait du bien... car ce n'est pas si facile à trouver.

Les cosmétiques Phytodia : le test

Lorsque le laboratoire m'a contactée, c'était pour faire connaître cette démarche qualitative ; il fallait donc que l'essai que j'allais en faire soit à la hauteur de leurs ambitions.

Le laboratoire m'avait laissé le choix des produits à recevoir. J'ai préféré qu'il m'envoie ce qu'il pensait être adapté pour mon cas personnel, et c'est ainsi que j'ai reçu la crème et le contour des yeux de la gamme Matribis.

Alors, ces deux produits m'ont-ils épatée ?

La crème anti-rides Matribis

Cette crème anti-rides fait partie de la gamme Indigo, mais je dois vous avouer n'avoir pas trouvé sur le site à quoi correspondait cette dernière catégorie, si ce n'est qu'en effet, les packagings se déclinent autour d'un camaïeu de cette couleur, et concernent tous la lutte contre les signes de l'âge.

Autre chose qui m'a un peu surprise, c'est que le cartonnage porte bien la mention "Crème anti-rides" pour la dénomination du produit (ce qui indiquerait qu'il s'agit d'un produit multi-usages, jour et nuit), alors que le pot lui-même lui donne le nom de "Crème de nuit". C'est donc en crème de nuit que j'ai d'abord décidé de l'utiliser.


Il s'agit d'une crème certifiée Ecocert, ce qui est un excellent point.
Voici sa composition détaillée :

Aqua (Water) • Rosa damascena flower water* • Cetearyl olivate • Glycerin** • Sorbitan olivate • Coco-caprylate/caprate • Octyldodecanol • Butyrospermum parkii (Shea) butter* • Rosa rubiginosa seed oil* • Benzyl alcohol • Palmitic acid • Stearic acid • Xanthan gum • Polygonum bistorta root extract • Tocopherol • Aloe barbadensis leaf juice powder* • Sodium hydroxide • Helianthus annuus (Sunflower) seed oil • Dehydroacetic acid • Parfum (Fragrance) • Citronellol • Linalool • Limonene • Geraniol • Eugenol
*Ingrédients issus de l’agriculture biologique
** Transformé à partir d’ingrédients biologiques

98% du total des ingrédients sont d’origine naturelle, 26% du total des ingrédients sont issus de l’agriculture biologique

Elle est présentée dans un pot, mais avec une spatule pour une application hygiénique. Elle coûte 46,30 euros, ce qui n'est pas donné, mais vous allez vite voir que ce produit fait partie des cosmétiques bio de luxe, où chaque ingrédient est trié sur le volet et se doit d'être efficace (à titre de comparaison, regardez nombre de crèmes de parfumerie sélective, pleines de silicones : elles vous vendent une fortune une formule... majoritairement composée d'un cousin du plastique).



On remarque immédiatement sa couleur, nuancée de rouge, qui lui vient de l'extrait de racine de renouée bistorte (Polygonum bistorta, dans la composition). Si la formule est pleine de bonnes choses bien connues pour la santé et la beauté de la peau (l'hydrolat de Rose de Damas remplace une bonne partie de l'eau qui apparaît toujours comme ingrédient principal des crèmes, ce qui fait qu'un ingrédient neutre est remplacé par un ingrédient actif ; la glycérine, le beurre de karité, l'aloé vera, l'huile de tournesol... hydratent et nourrissent la peau, etc...), c'est cet ingrédient phare qui est le gros atout de cette crème. Il agit sur la fermeté et la régularité de la peau, et fait diminuer la profondeur des rides, tout en protégeant du phénomène de dégradation cellulaire.

Mais je trouve que le plus étonnant dans cette crème, c'est sa texture. Elle est assez épaisse et onctueuse, l'odeur est discrète. Comme il s'agit a priori d'une crème de nuit, cette consistance est plutôt classique, mais je m'attendais, du coup, à ce que cette richesse se traduise par un côté un peu gras.


Eh bien, c'est tout le contraire : on obtient en fait un résultat très mat, avec des imperfections un peu floutée. Cela me rappelle l'effet d'un blur. Et pourtant, tout est naturel. Je me demande si ce n'est pas l'extrait de racine de renouée bistorte qui fait ça (j'avais obtenu un peu cet effet avec la crème que j'avais réalisée pour Sophie, ma Blog Angel des Trésors d'Esthelle, en mettant de l'arrow root dans ma formule).


Quoi qu'il en soit, cette crème a un si joli rendu sur la peau, que je me suis dit qu'il fallait absolument que je l'utilise en crème de jour également. Et en me rendant sur le site, je me suis rendu compte que le laboratoire lui-même dit qu'il s'agit d'une très bonne base de maquillage (et c'est là aussi que j'ai vu que le cartonnage et le pot se contredisaient, d'ailleurs).

Je vous la conseille donc mille fois, quel que soit votre type de peau : après application, votre visage est rebondi, la peau est parfaitement nourrie et hydratée (et elle le reste longtemps !), le tout sans aucun effet gras ; bien au contraire, le visage est matifié et le maquillage tient hyper bien.

Cette crème m'a vraiment bluffée, car elle réalise une véritable prouesse.

Le second produit que j'ai testé est le contour des yeux de la gammes des "cosmétiques indigo" (qui coûte 34 euros pour un flacon-pompe de 15ml ce qui est tout à fait raisonnable).
 


On retrouve certains ingrédients que nous avons déjà croisés dans la crème.

Ingrédients : aqua (water), caprylic/capric triglyceride, hordeum vulgare extract*, glycerin**, coco-caprylate/caprate, centaurea cyanus flower water*, benzyl alcohol, sclerotium gum, xanthan gum, chodrus crispus (carragheenan), maltodextrin, caffeine, medicago sativa (alfalfa) extract*, malpighia glabra (acerola) fruit extract, polygonum bistorta root extract, coffea Arabica (coffee) seed extract, aloe barbadensis leaf juice powder*, sodium stearoyl glutamate, glucose, menthol, helianthus annuus (sunflower) seed oil, lecithin, parfum (fragrance), linalool, benzyl salicylate, sodium hydroxide, dehydroacetic acid, sodium benzoate, tocopherol
*ingrédients issus de l’agriculture biologique / **transformé à partir d’ingrédients biologiques
98% du total des ingrédients sont d’origine naturelle, 31% du total des ingrédients sont issus de l’agriculture biologique. 
 
Ce produit se présente sous la forme d'un gel crème un peu orangé (toujours à cause de la présence de renouée bistorte).
 

Ce gel est très léger et se fond dans la peau immédiatement. Il est non-gras, ce qui facilite le maquillage, mais surtout, cela correspond bien à sa volonté de lutter contre les poches et les cernes, que le gras a tendance à accentuer.
  

C'est dans cette optique, également, que ce gel contient de la caféine, qui décongestionne le contour de l’œil et en déstocke les graisses, en association avec l'eau de bleuet. Il contient aussi de l'alfalfa, pour stimuler la synthèse du collagène, que vient par la suite protéger la renouée bistorte.

J'ai trouvé en effet que l'effet décongestionnant était visible. Par contre, au départ, je me suis demandé si la texture ne manquait pas un peu de richesse pour lutter contre mes rides de la patte d'oie.

Mais j'ai tenté d'appliquer deux ou trois couches successives et, miracle ! Les rides sont très nettement comblées ! J'ai essayé la même chose avec un autre contour des yeux, et l'effet n'était pas le même. Je suis donc très contente de cette belle découverte.


Je remercie infiniment le laboratoire Phytodia de m'avoir contactée et permis d'essayer leurs produits, qui sont à la hauteur de leurs ambitions ! Un petit nouveau parmi les grands du bio est arrivé sur mes étagères.
 






View Post

A la découverte de la savonnerie POP ! Marseillaise, naturelle et 100% fun !

Grâce à Cécile (eh oui, encore elle ;-) ) des Confidences de Lizzie, j'ai gagné un bon d'achat qui m'a servi de prétexte pour découvrir la Savonnerie POP !, dont les produits me font de l’œil depuis un bout de temps, et que je devais d'ailleurs visiter, sans en trouver encore le temps.



Venez découvrir ces savons respectueux de l'environnement, de la peau... et de notre bonne humeur, en regardant ma vidéo :




Vous allez forcément craquer !







View Post

Ma maison prend le frais avec Puressentiel

Quand l'équipe des Co-Créatrices m'a contactée pour savoir si tester les produits Puressentiel pouvait m'intéresser, j'ai bien rigolé : en effet, ces produits, cela fait des années que je les utilise. On peut donc dire que c'est un test sur le trèèèèèèèèèèèèèèèèèèès long terme !

Mais bon, du coup, je suis bien placée pour vous donner mon avis, et vous ne pourrez pas penser que je suis influencée pour écrire cet article. Je vais donc vous expliquer comment j'utilise les produits qui m'ont été envoyés.
 



Je vais commencer par le plus connu et celui par lequel j'ai commencé moi-même : le célèbre spray assainissant aux 41 huiles essentielles (accrochez-vous : Aneth, Anis, Basilic, Bay St Thomas, Bois de rose d’Asie, Cajeput, Cannelle de Chine, Cèdre de l’Atlas, Citron, Citronnelle, Cumin, Cyprès, Eucalyptus, Fenouil, baies de Genévrier, Géranium, Gingembre, clou de Girofle, Lavande officinale, Lavandin grosso, Lemongrass, Macis, Mandarine, Marjolaine sauvage, Mélisse, Menthe crépue, Menthe poivrée, Myrrhe, Niaouli, Orange, Origan, Persil, Petit Grain Bigaradier, Pin sylvestre, Romarin, Sarriette, Sauge officinale, Serpolet, Tea Tree, Thym, Wintergreen).

Ici, il vous est présenté dans le plus petit modèle (75 ml) qui coûte une quinzaine d'euros (je vous mets un prix approximatif, car cela change selon les pharmacies). Pour ma part, je l'ai toujours chez moi dans son grand format de 200 ml : dans ce cas, il coûte une trentaine d'euros ; mais moi, j'attends toujours les promotions de fin d'hiver : dans ces cas-là, ma pharmacie le brade à environ 20 euros, ce qui est une affaire, car un spray de 200 ml me dure entre six mois et un an (et pourtant, je l'utilise intensivement !) car c'est très concentré.

L'endroit où je l'utilise le plus souvent, ce sont (attention, séquence glamour !)... les toilettes ! Je déteste absolument les bombes parfumées soi-disant "désodorisantes" qui masquent tout avec un parfum bien artificiel et écoeurant qui n'a jamais vu de fleurs autrement qu'en photo sur la bombe qui le contient : non seulement ça pue plus qu'autre chose, mais c'est bourré de cochonneries cancérigènes et polluantes. Par pitié, si vous avez une de ces infamies chez vous, virez-la, pensez à vos bronches qui s'irritent et au cancer qui vous tend les bras : je ne rigole pas, il suffit d'avoir une tendance à l'asthme pour s'en rendre compte, on respire ça deux secondes, et c'est terrible. Je vous vois venir : vous voulez acheter un neutraliseur d'odeurs. Eh bien, ça pue moins, mais c'est toujours bourré de substances nocives. Vous vous empoisonnez juste moins désagréablement. Chouette !

Mais, allez-vous me dire, vous ne voulez pas que vos toilettes sentent mauvais pour autant. Pas de panique : deux pressions de spray Puressentiel et c'est bon, vos toilettes sentent à nouveau le frais. J'ai converti ma belle-fille et ma belle-soeur dès la première fois où elles l'ont senti.

Vous imaginez bien que ce que ce spray peut faire dans vos toilettes, il peut le faire partout : dans votre cuisine pour chasser les odeurs de poisson, de friture (de brûlé, dans mon cas, aussi :) ). Franchement, dans une pièce où il y a de la nourriture, je ne me vois pas balancer allègrement des produits chimiques !
 


A ce que je vous ai dit plus haut, vous avez compris que l'asthme sévit chez moi. Si j'ai une toux asthmatiforme, chez ma fille, ça prend des proportions plus importantes. Du coup, je chasse l'acarien. C'est sportif.

Pour cela, je bombe régulièrement la literie et les peluches avec mon spray assainissant, qui a des propriétés acaricides et hop ! Mort, l'acarien.

Le spray, c'est donc le traitement de choc. Sur le long terme, pour parfumer, j'utilise plutôt les huiles essentielles. Dans les toilettes, j'ai une coupelle avec des galets d'aromathérapie (en pierre poreuse), que j'imbibe de quelques gouttes d'huile essentielle de pin sylvestre. Ce que j'aime, avec les HE Puressentiel, c'est qu'elles sont très pures et bios : parce que le concentré de principes actifs que représente une huile essentielle, à mon avis, il vaut mieux faire attention à sa provenance, pour que ce ne soit pas un concentré de pesticides.


En plus, du fait de leur pureté, ces huiles essentielles ont vraiment le parfum du végétal dont elles sont tirées (je vous assure qu'à l'odeur, il y a une différence entre les HE de qualité et les autres).

J'utilise donc aussi l'huile essentielle de pin sylvestre, seule ou en synergie avec celle de citron et d'arbre à thé, dans mon diffuseur "nuage" de chez Nature et Découvertes. Ma maison sent bon, et je profite des bienfaits aromathérapeutiques stimulants et antibactériens de ces trois huiles. C'est également excellent de les diffuser en prévention pour lutter contre les vilains microbes de l'hiver (si quelqu'un est déjà malade, je préfère carrément dégainer de nouveau mon spray pour plus de puissance et éviter que tout le monde soit contaminé).


L'huile essentielle de citron, je m'en sers pour parfumer mon spray multi-usages maison (au vinaigre blanc, avec une goutte de savon noir), mais aussi pour éviter les mauvaises odeurs rejetées par l'aspirateur : ça, c'est vraiment un truc qui me révulse. Alors, je place un coton avec trois gouttes d'huile essentielle de citron dans le bac de l'aspirateur et il me parfume la maison tout seul comme un grand (en plus, les bactéries puantes sont tuées : gnark, gnark).

Je l'emploie aussi dans ma voiture. Puressentiel suggère de mettre quelques gouttes d'HE de citron sur un chiffon avant de nettoyer avec le tableau de bord, en insistant sur les aérations. C'est vrai que ça sent tout de suite vraiment le parfum tonique et acidulé du citron. Mais moi, j'ai un truc pour que ça dure plus longtemps : j'ai acheté un diffuseur de parfum à clipser sur les aérations. Je l'ai préalablement vidé de son contenu, à savoir un immonde parfum aux fleurs synthétiques, et je l'ai remplacé par de l'HE de citron. L'huile essentielle se diffuse dans mon habitacle tout doucement pendant des jours et des jours, si bien que j'ai mon aromathérapie ambulante à chaque trajet !



Entre parenthèses, je me sers aussi de l'huile essentielle de citron en cosmétique (pour la peau et les cheveux), mais c'est une autre affaire. Ceci dit, je ne pourrais plus m'en passer. De même que de l'huile essentielle d'arbre à thé : pour soigner une imperfection, comme dentifrice ou comme antibactérien multi-usage, c'est parfait !
Ce qui est bien, avec les huiles essentielles, c'est qu'on leur trouve toujours de nouvelles utilisations ! Attention toutefois à ne pas en faire n'importe quoi : ce sont des produits très concentrés et très actifs.

Pour ce qui est du spray, vous pouvez vous en donner à cœur joie, tout est préalablement dosé par Puressentiel pour que vous n'ayez plus qu'à vaporiser dès que l'envie vous en prend.

La bonne nouvelle, c'est que je peux vous faire gagner mon spray fétiche (vous penserez à moi à chaque pschitt, j'espère ;) ), en remplissant le formulaire ci-dessous, qui vous demande de liker la page Facebook de Puressentiel ainsi que celle de Forty Beauty. Et c'est tout : à vous l'air pur !


a Rafflecopter giveaway


Et la gagnante est Ophélie Abchiche ; un mail lui a été envoyé. En cas d'absence de réponse sous quinze jours, un nouveau gagnant sera tiré au sort.
 








View Post

Pinterest Hover Button

BLOGGER TEMPLATES BY pipdig