My Pocket Make Up de janvier 2017 : unboxing, enfin !

Coucou !

Avec beaucoup, beaucoup de retard, je publie enfin ma vidéo sur l'édition "Happy New Year" de My Pocket Make Up, avec plein de belles surprises Technics, W7, Essie et Beauty Blender.




Je vous essaye tout ça (presque) en direct sur ma chaîne YouTube. N'hésitez pas à commenter, liker, vous abonner !

Have fun !








View Post

Les pouvoirs magiques de l'Huile Merveilleuse de Lilas Blanc (+ concours)

Cette huile, vous en avez certainement entendu parler ; elle a fait le tour de la blogosphère. Et figurez-vous qu'il m'est arrivé avec elle une histoire peu banale, que je m'en vais vous raconter. Formulé comme ça, on dirait l'incipit d'un mauvais pastiche de nouvelle fantastique du XIXe siècle. Et pourtant, rien de plus vrai là-dedans.

Il y a plusieurs semaines de cela, l'agence des Co Créatrices m'avait contactée pour me proposer de tester ce produit et d'organiser un concours, ce que j'ai accepté avec joie, car l'une des choses que je préfère dans le blogging, c'est que ça donne l'occasion de tester tout un tas de produits dont on n'aurait pas nécessairement croisé la route sans cela. C'est une manière de forcer le destin, quoi.

Et puis... et puis j'habite Marseille ; et comment dire... parfois, la ville que j'habite ne faillit pas à sa réputation ; en tout cas, pour la réception des colis, c'est souvent du sport (à tel point que j'ai à présent résolu le problème en me faisant livrer... ailleurs !). Du coup, le flacon ne m'était jamais arrivé, et il a été retourné à l'agence... cassé, en plus.

Je me suis consolée en lisant les articles de mes blopines, tout en regrettant mon flacon, parce qu'elles en disait toutes le plus grand bien.

Et c'est alors qu'intervient ma blopine Véronique, Miss Blush And Boudoir en personne, qui m'annonce que j'ai gagné le concours qu'elle organisait... précisément pour faire gagner cette huile !

C'est donc grâce à elle que je peux aujourd'hui vous donner quand même mon avis... et vous faire gagner à mon tour un flacon, puisque l'agence des Co Créatrices m'a proposé d'organiser également un concours.


L'Huile Merveilleuse est un produit des laboratoires Lilas Blanc qui symbolise parfaitement la "douceur angevine" que chantait Du Bellay pour célébrer la région au coeur de laquelle, précisément, ce laboratoire est implanté.

Il produit donc des cosmétiques de fabrication française, créés à partir de produits végétaux cultivés en France et il a été recommandé en 2015 par l'Observatoire des Cosmétiques pour la qualité de cinq de ses produits, à la fois du point de vue écologique, et du point de vue de leur efficacité. Et nul doute que, si l'Huile Merveilleuse était sortie à ce moment-là, elle aurait grossi ce nombre à six produits.

Elle est contenue dans un beau flacon luxueux, au verre assez lourd et aux lignes élancées, dont le minimalisme fait écho à la pureté de la marque. Il est doté d'un spray ; attention, voici venir la seule remarque un peu négative de cet article : ce dernier ne marche que moyennement bien, c'est à dire qu'il envoie un petit jet de produit au lieu de le diffuser. Toutefois, cela rend quand même son application plus facile et rapide qu'avec un flacon classique : on pulvérise un peu partout sur le corps, et ensuite, il n'y a plus qu'à étaler.

Pour tout le reste, je n'ai plus qu'à me joindre au concert de louange qui a accompagné la présentation de cette huile au grand public.

D'une part, elle est labellisée Cosmebio (100% du total des ingrédients sont d’origine naturelle et
82.7% du total des ingrédients sont issus de l’agriculture biologique).

Je vous donner sa composition, et les effets que chaque ingrédient est censé produire, selon le descriptif de la marque :

Oléoactif bio de Lilas Blanc* : 2 actions complémentaires : protection et nutrition.
Huile de sésame* : protège des agressions extérieures.
Huile de prune* : apaise et adoucit l’épiderme.
Huile de camellia* : renforce et fait briller les cheveux. Protège, nourrit et assouplit la peau.
Huile de jojoba* : propriétés antirides et protectrices.
Huile de bourrache* : raffermit la peau et renforce les cheveux.
Huile d’amande douce* : apaise et adoucit l’épiderme. Nourrit et renforce la fibre capillaire.
Huile de figue de barbarie* : protège contre le vieillissement cutané. Adoucit et régénère l’épiderme.


Eh bien, vous savez quoi ? Pour une fois, c'est vrai. D'ordinaire, les huiles pour le corps me recouvrent d'une pellicule grasse assez désagréable, et qui en plus n'hydrate pas vraiment ma peau. Là, au contraire, j'ai pu voir et sentir une vraie différence, alors même que cette huile est rapidement absorbée par la peau et que du coup, je n'ai pas taché mes vêtements.





Cerise sur le gâteau, je pensais que l'odeur serait très capiteuse et entêtante, comme celle du lilas. Au contraire, son parfum en est à la fois gourmand, frais et discret. Je n'arrive pas à savoir ce que c'est avec exactitude, mais je ne sais pas pourquoi, cela suscite à chaque fois chez moi l'image de la fleur de pêcher.

Comme vous pouvez le voir sur la photo, ma peau est satinée sans être luisante, et parfaitement hydratée, à peine parfumée et sans que cela n'entre en contradiction avec mon parfum).

J'aime vraiment beaucoup cette huile, et je remercie autant ma blopine Véronique de Blush and Boudoir que l'agence des Co Créatrices car sans elles... je n'aurais jamais reçu ce produit (mais quand même, son arrivée chez moi n'a-t-elle pas un petit quelque chose de... merveilleux ?).

Du coup, je suis vraiment ravie de vous proposer moi aussi d'en remporter un flacon de 100 ml, d'une valeur de 25,90 euros, en remplissant le formulaire ci-dessous.

a Rafflecopter giveaway


Bonne chance, et à bientôt !










View Post

La Palette Beauté Cardis Création : une révolution au service des make-up artists

On me demande souvent pourquoi je blogue. Il y a bien sûr plusieurs raisons à cela. Mais je crois que celle qui prime sur toutes les autres, c'est la possibilité de faire des rencontres qui n'auraient pas existé, sans cela. Et la personne dont je vais vous parler aujourd'hui fait exactement partie de ces jolies rencontres qui me font penser que bloguer, c'est vraiment formidable.

En juin 2016, j'ai reçu un coup de fil de Patricia Cardis. Pour tout vous dire, comme je ne fais pas du tout partie du monde de la mode et de la beauté des grandes maisons parisiennes, j'ignorais parfaitement qui elle était. Elle m'avait appelé pour me présenter une palette de maquillage révolutionnaire ; je pensais d'abord qu'il s'agissait simplement d'une nouvelle gamme de fards. Je n'aurais jamais pensé qu'il s'agissait d'un objet d'une telle technologie et qui va devenir si indispensable que plusieurs grandes marques de cosmétiques sont déjà intéressées par le concept.


Patricia Cardis ? C'est elle ! Crédit photo : CARDISCREATION

Puis nous avons un peu discuté à bâtons rompus, et je comprends alors que Patricia est maquilleuse pour les maisons de couture et que passent entre ses mains les mannequins qui portent les dernières créations qui nous font tant rêver ; plus encore, elle est de celles qui composent ces maquillages qui viennent donner plus de sens et de force à un défilé (si vous voulez voir son book, je vous renvoie vers son site, ici, où vous pourrez voir ses réalisations ; accrochez-vous aux branches).

Après ça, pour tout vous avouer, quand elle m'a dit qu'elle me rappellerait à la rentrée pour qu'on se rencontre dès que son projet serait finalisé, je n'y comptais pas trop. Franchement, je me suis dit qu'une femme avec une telle carrière n'avait pas besoin d'une blogueuse amateur comme moi et qu'elle se contenterait de travailler avec les pros dont elle a l'habitude d'être entourée.

C'était mal la connaître (et j'ai pour moi l'excuse qu'à l'époque, je ne la connaissais effectivement pas), car elle m'a rappelée (je faisais d'ailleurs une journée shopping avec ma Blog Angel d'amouuuuur, +Les trésors d'Esthelle ), et elle m'a effectivement fixé un rendez-vous pour me maquiller (mais je vous présenterai ça dans une prochaine vidéo).

J'ai donc pu voir en vrai la fameuse palette Cardis Création, et je vais vous la présenter, avant de vous mettre en ligne la vidéo de ma rencontre avec Patricia.

Crédit photo : CARDISCREATION


Comme vous pouvez le voir, il s'agit d'une palette qui se présente comme une palette de peintre. En effet, les maquilleurs pros bidouillent sans cesse leurs propres mélanges à partir de différentes teintes et textures. Jusqu'alors, ils le faisaient sur le dos de la main.

Sauf que... c'est maintenant interdit dans certains pays, et de toute manière, pas hygiénique. Pourquoi ? Parce qu'une main, c'est plein de germes en tout genre, si bien que 90% des infections sont transmises par elle. Vous aurez d'ailleurs sans doute remarqué qu'à présent, lorsque vous vous faites maquiller, en parfumerie, par exemple, on ne vous touche plus directement, mais on utilise des pinceaux, le plus souvent, désinfectés avant chaque usage. Ce n'est pas seulement une question de fini, mais aussi une question d'hygiène.

Restait ce fameux problème des mélanges, qu'on ne pouvait plus faire que dans des petits godets peu pratiques : le problème d'une palette de maquilleur classique, c'est qu'il faudrait pouvoir la nettoyer et la désinfecter entre chaque cliente ou entre chaque mannequin. Et ça, ce n'est pas possible. Multiplier les supports jetables, ce n'est ni fonctionnel ni écologique.

Patricia cherche alors un support antibactérien. Elle a d'abord tenté l'acier chirurgical, mais... c'est lourd, et un maquilleur est censé tenir ça toute la journée. Bonjour les crampes et les tendinites, à ce rythme !

Elle entend alors parler d'un revêtement polymère qui permet d'enlever toutes les traces, toutes les odeurs et tous les vilains microbes et bactéries rien qu'en l'essuyant. Elle a l'idée d'en recouvrir une palette en plastique léger, et le tour est joué : merci les merveilles de l'ingénierie.

Crédit photo : CARDISCREATION



Pour l'instant, la palette est conçue pour que chaque marque puisse adapter la sienne à ses désirs. En termes d'usage tout d'abord (Patricia a conçu la sienne avec trois godets, parce que c'est ainsi qu'elle a l'habitude de travailler, mais on peut en faire plus ou moins, de tailles et de formes différentes), mais aussi en termes de look, la marque pouvant en modifier la forme et la couleur pour la faire coller à son univers.

On peut aussi imaginer que, pour son passage dans le grand public, elle pourra prendre des formes diverses pour toucher tout un panel de personnes : une licorne rose et girly, pourquoi pas ?

Vous voyez, la beauté et la recherche font bon ménage !

Je remercie beaucoup Patricia pour sa gentillesse et la confiance qu'elle m'a témoignée ; je vous la montrerai très bientôt en action... sur moi !

Et vous, aimeriez-vous avoir une telle palette ? Quel usage particulier aimeriez-vous en faire ?




Crédit photo : CARDISCREATION





View Post

Pinterest Hover Button

BLOGGER TEMPLATES BY pipdig