Measteam, pour purifier et hydrater votre peau en profondeur

J'ai eu la chance infinie, dans le cadre de mon partenariat avec Plastimea, de recevoir un sauna facial, un appareil que je veux acquérir depuis des années sans jamais l'avoir fait, parce que je trouvais jusqu'alors que les modèles que je trouvais étaient un peu chers pour la qualité moyenne qui était la leur. Le modèle que j'ai reçu, le Measteam, est d'un bien plus belle qualité : plus pratique, plus esthétique, multi-usages, c'est un très bel appareil, mais vendu à un prix très compétitif (c'est d'ailleurs le principe de l'ensemble des produits vendus sur le site de Plastimea).




Je vous présente ses multiples bienfaits, purification et hydratation profondes et totalement naturelles, ainsi que des petits trucs d'utilisation, dans ma dernière vidéo YouTube, que vous pouvez visionner en cliquant sur la photo ci-dessous :

https://youtu.be/nKM3_ui61BY


Vous pouvez donc obtenir une peau bien plus belle, ainsi que renforcer l'action de tous vos produits de soin (masques, crèmes...) pour la somme de 19,90 euros (car il est actuellement en promotion ; son prix est d'habitude de 29,90 euros, ce qui est déjà modique pour un si chouette appareil).

Évidemment, vous pouvez tenter la casserole d'eau chaude, mais il faut bien l'avouer, c'est bien moins pratique, et moins efficace car la vapeur se concentre moins bien. Essayez le sauna facial, c'est vraiment un must du soin, même en été où la peau a plus que jamais besoin d'être hydratée et décrassée.

Pour vous procurer des huiles essentielles de première qualité, je vous conseille celles de la marque Huiles et Sens, qui est même remboursée par certaines mutuelles.



View Post

Le nettoyant Face Wash de DHC, complément idéal de l'huile démaquillante... et même plus !

Il n'y a pas tout à fait un an, j'ai été amenée à tester de nouveau l'Huile démaquillante DHC, et du coup à réviser mon jugement sur elle, dont je persiste à penser qu'elle a légèrement changé de formulation entre la première fois où je l'avais utilisée (et pas vraiment aimée) et cette seconde tentative où je l'ai trouvée aussi agréable qu'efficace (si vous aviez raté l'article, vous pouvez le retrouver ici). Bien qu'elle fasse déjà bien le job toute seule, par habitude du double nettoyage et aussi par conviction que c'est meilleur pour la peau, je la faisais suivre d'un nettoyant moussant pour enlever toute trace de gras et de saleté. Mais il ne s'agissait pas d'un nettoyant DHC. J'ai donc été ravie que la marque m'envoie un nettoyant via l'agence Spirale, ainsi qu'un nouveau flacon d'huile, afin de tester l'efficacité de ce duo.




On retrouve le même flacon pompe très épuré que pour l'huile. Je vous le dis tout de suite pour éviter le gaspillage : la pompe délivre en une pression ce qu'il faut pour nettoyer le visage et le cou. Même si la quantité délivrée vous paraît peu importante, la formule est si efficace qu'il n'y a pas besoin de plus. Donc, ne gaspillez pas votre produit : le flacon, de contenance généreuse, vous durera très longtemps.




La texture nacrée du produit est très réussie, et elle est gélifiée juste ce qu'il faut pour s'étaler facilement sans filer entre les doigts et causer du gaspillage.

 
La mousse obtenue est abondante et légère, elle se rince avec une grande facilité, en emportant toute trace de gras ou de salissure, et sans dessécher la peau pour autant.


Par contre, le seul défaut que je lui vois, c'est sa composition : quel dommage de voir autant de produits dénoncés pour leur nocivité, y compris en tête de liste, donc en proportion importante ! J'espère qu'un jour DHC prendra un virage vers plus de naturel.

 
Analyse réalisée à partir du site La Vérité sur les Cosmétiques

Légende



C'est son efficacité alliée à l'agrément de son utilisation (j'adore l'odeur de propre qu'il laisse derrière lui) qui m'a convaincue de continuer à utiliser ce nettoyant. Je ne me suis d'ailleurs pas limitée à le tester avec l'huile de la même marque, car je voulais vraiment voir ce qu'il pouvait donner pour lui-même. C'est pourquoi je l'ai utilisé après un démaquillage à l'huile de coco et même avec la Chantilly by JLS à la rose (retrouvez ma présentation de cette dernière ici).




La Crème Chantilly by JLS est très riche et permet un démaquillage comme avec un baume, mais par sa richesse en beurre de karité, elle a une texture très nourrissante un peu difficile à faire partir. Et pourtant, il se trouve que le nettoyant a parfaitement retiré toute trace de gras dans les deux cas.




Ce nettoyant sera donc absolument parfait pour ceux que les compositions de la cosmétique traditionnelle n'effraient pas, car il est vraiment efficace et dure longtemps, le tout pour un prix pas si élevé, puisque le flacon de 200 ml coûte 29 euros (en exclu sur le site de Nocibé). Alors, prêts à essayer le double nettoyage à la mode japonaise ?
 







View Post

Il vous manquait ? Propolia l'a fait

Dès que j'ai découvert les produits Propolia, je n'ai cessé de vous en parler, tant je les trouve plus réussis les uns que les autres. C'est d'ailleurs par les produits capillaires que j'avais commencé mon exploration de la marque : d'abord par les shampooings (revue ici) puis par le masque, un des plus nourrissants qu'il m'ait été donné de poser sur ma tignasse (revue ici).

Mais, vous l'avez compris, à cette gamme Être de Mèche, il manquait un produit de soin plus léger qui puisse convenir à des cheveux fins qui ont tendance à plomber, ou encore pour un entretien des cheveux pas trop secs. Les petites abeilles ont encore bien travaillé et... le voici, le voilà, tout beau dans son tube aux couleurs qui allient le pepsy au naturel.



Il se présente sous une texture crémeuse et extrêmement fondante qui se répartit extrêmement facilement dans la chevelure. Les cheveux se démêlent tout de suite, y compris mes bouclettes épaisses et les longs cheveux de ma fille. Je précise que celle-ci est une casse-cou qui fait des acrobaties toute la journée : elle part de la maison avec une coiffure nickel, et elle revient de l'école les cheveux en l'air avec des nœuds partout. Autant vous dire que l'après-shampooing, pour elle, ce n'est pas du luxe, et qu'il faut qu'il joue bien son rôle !

D'ailleurs, en parlant de ma fille, il faut que je vous raconte une anecdote qui va vous en dire long sur l'odeur délicieuse de cet après-shampooing, que je ne peux malheureusement pas vous restituer ici. On était à la piscine, et dans les douches, je lui ai appliqué cet après-shampooing. Instantanément, les enfants qui étaient autour se sont mis à dire : "Wouahou ! Ça sent bon ! Ça sent le bonbon ! Non, les fruits ! Non, un dessert !"... Et de fait, ils ont raison. Moi, ça me rappelle furieusement l'odeur du Petit Gervais aux fruits saveur fraise. Ce qui est super, parce que cela ne fait pas du tout parfum chimique que l'on trouve parfois dans certains shampooings pour enfants qui sentent le bonbon plein de colorant E-quelque chose et de parfum synthétique bidule.
 


Pour ma part, mon truc en plus, c'est que je l'utilise en crème de coiffage. Comme il n'alourdit pas les cheveux et ne les graisse pas, j'en mets une petite noisette en soin sans rinçage après le shampooing pour définir mes bouclettes, et une autre chaque matin pour les redessiner. Mes cheveux sont nourris sans être plombés. C'est sur qu'il va m'accompagner cet été !

Il coûte 10,90 euros les 150 ml, à shopper de toute urgence sur le site de Propolia pour pouvoir le glisser dans la valise avant de partir en vacances !


View Post

Bijoux chérie vous gâte pour l'été (+ concours)

Je vous avais déjà parlé sur ma chaîne YouTube de la boutique Bijoux Chérie (article et vidéo à revoir ici 😉). Ce qui me plaît beaucoup, c'est qu'elle vend des bijoux artisanaux ou de créateurs, et qu'il y en a vraiment pour tous les goûts : des manchettes ethniques, des bijoux en argent, en plumes, en perles, bref... si vous n'y trouvez pas votre bonheur, à moi la peur !

Évidemment, l'offre est si vaste qu'on a du mal à faire un choix. Pour vous aider, la boutique tient un blog qui décrypte les tendances et vous donne des idées d'accessoirisation de vos tenues, d'entretien de vos bijoux...

Pour ma part, j'aime les bijoux assez classiques, mais pas dadame, qui peuvent se porter avec tout. C'est pourquoi Bijoux Chérie m'a fait parvenir ce triple jonc doré : il est d'une simplicité épurée, et en même temps, ses trois joncs enchevêtrés se combinent différemment, selon vos mouvements. Il est aussi joli avec une tenue de soirée qu'avec des vêtements plus sportswear : c'est exactement ce que je recherche.



Il fait partie de la collection des bijoux dorés qui sont vraiment parfaits pour l'été, et que vous trouverez ici dans son ensemble.

Chaque bijou vous est livré bien protégé dans du papier bulles et le tout est glissé dans un petit pochon pour une présentation soignée.



Ce bracelet vous tente ? Alors j'ai une bonne nouvelle pour vous : vous pouvez le gagner grâce au concours que Bijoux Chérie m'a permis d'organiser pour vous. Il vous suffit de remplir le formulaire ci-dessous !


Et si jamais vous n'avez pas gagné, vous pourrez toujours vous l'offrir pour la modique somme de 29 euros, sur la boutique en ligne. Bonne chance !




J'ai le plaisir de vous annoncer que c'est Anne-Emmanuelle M. qui a gagné le bracelet ! Un grand bravo à elle, et à bientôt pour un nouveau concours !
 


View Post

Mauboussin a un secret... d'Arielle (concours inside)

Arielle Dombasle est pour moi une sorte d'OVNI du show-biz. C'est la Blanchefleur du Perceval d'Eric Rohmer, dans son décor d'enluminures. C'est l'une des muses de la Nouvelle Vague ; elle en a gardé le côté cérébral. Mais elle a toujours su contrebalancer ça par un second degré chevillé à un corps qu'elle a très beau, grâce à des années de danse classique (forcément, ça me la rend plus sympathique encore).

Et ça, c'est son autre côté : follement glamour, jusqu'au sens de l'auto-dérision. Avant Dita Von Teese, c'est elle qui a investi la scène du Crazy Horse en guest star, grâce à ses talents de danseuse et de chanteuse lyrique.

Quand j'étais jeune ado, je l'admirais pour sa plastique de Barbie ; à présent, je mesure ce qu'il y a d'intelligence dans ce jeu avec les apparences qu'elle pratique sans relâche. Le glamour qui ne se prend pas au sérieux.





Je comprends pourquoi un parfumeur aussi prestigieux que Mauboussin a voulu collaborer avec elle, et je trouve que le résultat est à l'image de son inspiratrice.

Le jus lui-même est extrêmement évocateur. D'ordinaire, mon parfum fétiche est Miracle de Lancôme, dont la transparence est à des années-lumières de la féminité capiteuse et explosive de celui-ci. Mais à force de porter mon parfum, je ne le sens plus, alors je le remplace parfois par un autre, très différent. Miracle est mon parfum de tous les jours, c'est un peu mon identité. Mais Le Secret d'Arielle est pour moi comme une robe du soir, que l'on sort lorsque l'on veut être spectaculaire. Le porter, c'est un peu comme affirmer qu'on est femme jusqu'au bout des ongles, et qu'on compte bien en jouer dans un jeu de séduction assumé.

C'est un parfum très complexe avec ses notes de roses nacrées, fleurs blanches, tubéreuse, iris, ambre et musc blanc ; là aussi, il me fait bien penser à Arielle Dombasle elle-même : il révèle bien plus de profondeur que l'on ne pourrait en attendre de prime abord. L'odeur très fleurie laisse place petit à petit à une nuance très poudrée, comme l'odeur capiteuse de la poudre de riz que l'on appliquait à la grande époque hollywoodienne.




Le flacon est un parfait équilibre entre classicisme, épure, et luxe évident. Là encore, on est dans le glamour, mais qui sait rester élégant. C'est peut-être ça, le secret d'Arielle, au fond. Savoir jouer de la séduction absolue sans rien perdre de son maintien aristocratique.



Ceci dit, je n'aurai pas profité longtemps de ma robe du soir : Le Secret d'Arielle a beaucoup plu à ma maman, alors je le lui ai donné. Après tout, une maman, c'est un peu comme une étoile, non ?

Ce n'est pas tout ! Grâce aux Co-Créatrices et Mauboussin, je peux vous faire gagner ce luxueux parfum d'une valeur de 69 euros (concours valable pour la France et la Belgique). Il vous suffit de remplir le formulaire ci-dessous. Par la suite, je posterai une photo sur Instagram pour participer au concours de la plus belle photo sur ce produit. Je n'ai pas encore choisi laquelle parmi celles qui sont dans cet article, mais cela ne saurait tarder. 

Bonne chance !


a Rafflecopter giveaway


Si vous n'avez pas gagné mais que ce parfum vous tente vraiment, grâce au code "cocreatrices", vous avez 20% de réduction sur la boutique on-line Mauboussin, jusqu'au 15 septembre 2017, pour l'achat de l'eau de Parfum Le Secret d'Arielle en 50ml et 100ml.



Un très grand merci à Mauboussin et aux Co-Créatrices de m'avoir donné la possibilité de tester (et faire tester !) ce magnifique parfum.

C'est Emilie Bazin qui a gagné ce magnifique parfum ! Bravo à elle !




View Post

Meanail Mini, le vernis semi-permanent ultra facile !

La manucure et moi, ça fait deux : je n'ai pas le temps de mettre du vernis ; quand je le prends quand même, j'ai toutes les chances de l'accrocher avant qu'il ait séché. Et pour finir, le dissolvant, ça me gonfle, même le dissolvant magique : ça va plus vite, mais ce n'est pas aussi rapide qu'on le dit, et en plus, il faut en changer souvent si on porte des couleurs vives ou foncées.

Quant au vernis semi-permanent, je trouve ça pire encore : on vous râpe l'ongle pour le rendre poreux, on vous met une grosse couche bien épaisse sur l'ongle (élégance...), et pour la dépose, il faut prendre à nouveau rendez-vous. Cela coûte cher, cela prend encore plus de temps, et ça abîme l'ongle (sans compter que si votre vernis ne va pas avec votre tenue, impossible d'en changer sur un coup de tête).

Donc, je mets du vernis cinq fois par an, et encore je suis gentille.

Mais grâce à mon adorable Mumu, du blog Les Coups de coeur de Mumu, c'est en passe de changer. En effet, elle a organisé un concours en collaboration avec le site Plastiméa. Et c'est moi qui l'ai gagné !!! Yeeeeeeepeeeeeeeeeee !

J'ai donc reçu un colis contenant la révolution de mes manucures : le kit Meanail Mini.


Il est composé d'une mini-lampe LED, qui se branche par USB sur l'ordinateur et qui fonctionne automatiquement : elle s'allume en détectant le doigt lorsqu'on l'introduit, et elle s'éteint automatiquement quand la catalyse du vernis s'est effectuée. Pas de calcul à faire, ni ne séchage approximatif.


Il contient aussi un vernis (4 couleurs au choix : nude, rose pastel, corail et framboise), une lime à gros grains, un polissoir pour préparer la surface de l'ongle et un instrument pour soulever le vernis.


Pourquoi dis-je "soulever le vernis" ? Mais parce que c'est là qu'est la véritable révolution : ce vernis semi-permanent est un peel-off, c'est-à-dire que vous l'enlevez simplement en le décollant de l'ongle ! Fini le dissolvant ! Ce n'est que du bonheur ! Et tout ça pour 19,90 euros en tout (oui, oui ! tout le kit) !

Alors venez découvrir comment ça marche sur la vidéo que je vous ai faite sur ma chaîne YouTube (surtout, ne manquez pas la dépose du vernis peel-off, c'est carrément jouissif) :



Encore un très grand merci à ma jolie Mumu et à Plastiméa pour ce cadeau qui fait ma joie tant il me facilite la vie.



View Post

Mangez de l'autobronzant... avec les gélules Poméol

Dès le mois de mai, il faut bien le dire, j'en ai assez de mon teint d'endive. Mais si moi, j'aime le soleil, le soleil, lui, ne m'aime pas. Quand il ne me fait pas rougir, il me cause des tâches d'hyperpigmentation, sans parler des dégâts qu'il fait chez tout le monde, en accélérant le vieillissement cutané et en provoquant des cancers de la peau (en tant que peau laiteuse à grains de beauté, je suis une candidate idéale pour cette pathologie). Je t'aime, moi non plus : c'est la vie, quoi.

L'autobronzant est donc pour moi la solution la plus indiquée, mais la feignasse que je suis trouve rapidement contraignant d'avoir à passer tous les deux jours par l'opération gommage-application soigneuse et homogène du produit. Je ne vous parle même pas des traces laissées sur les vêtements ou les draps : c'est vrai que l'autobronzant lui-même est le plus souvent incolore ; mais son action consiste à colorer les cellules les plus superficielles de votre épiderme, et donc les cellules mortes qui, comme de juste, sont destinées à desquamer sur tout ce qui vient frotter dessus.

Pour éviter tous ces inconvénients, il faudrait donc avoir une peau bronzée exactement comme si elle l'avait été par le soleil. Ce que j'ai pu faire, grâce à Poméol Autobronzant, du laboratoire Clémascience.



Le bon plan, c'est qu'il suffit d'une seule gélule le matin, pendant 30 jours (donc une boîte coûtant 14,60 euros), pour obtenir un résultat. Autrement dit, j'ai besoin de 10 secondes par jour, le temps de sortir une gélule de son opercule pour l'avaler avec mon jus d'orange, pour obtenir un vrai bronzage.

La preuve avec ces deux photos extraites de mes vidéos YouTube, et dont le tournage a été séparé d'environ deux semaines :
 


Il est bien évident que l'on pourra m'opposer que la lumière pouvait être différente, de même que les réglages, etc... Bien sûr, mais il me semble que l'on perçoit tout de même une nette différence.

Par ailleurs, voici une autre photo tirée de l'une de mes vidéos, tournée un peu avant celle d'où provient la photo de droite ci-dessus. J'y teste un crayon correcteur qui, en temps normal, correspond parfaitement à ma carnation (c'est une nuance light/clair). On voit bien que, sur ma main, le crayon n'est plus du tout adapté à ma peau, il est nettement trop clair.



Il s'avère que, grâce à ces gélules, j'ai changé de nuance de fond de teint, que je dois prendre à présent un ton au-dessus, c'est-à-dire que la teinte qui me correspond actuellement est un medium/moyen. Et ce résultat est uniquement dû aux gélules, car ces dernières semaines ont été pour moi une période de corrections et de cartons (car je déménage bientôt), je ne suis donc pas allée au soleil.

Je suis contente que Poméol m'offre une véritable alternative au soleil et à l'autobronzant : je peux enfin avoir le teint hâlé, sans contrainte.

Article sélectionné par Inspilia :



 



View Post

Unboxing My Pocket Make Up Birthday Edition

La belle et talentueuse Cécile lançait sa box make-up il y a un an. On se doutait que, menée d'une main de maître, cette idée ne pourrait qu'aboutir à une belle réussite, mais je crois que Cécile elle-même doit être encore surprise de l'ampleur de son succès.



Pour fêter ça, elle nous a concocté une édition spéciale anniversaire, avec un contenu plein de surprises et très varié selon les différents exemplaires. Vous venez voir ce que j'ai reçu ? C'est parti pour un unboxing festif !

 



View Post

Et si vous portiez les collections des derniers défilés ?

Je suppose que vous êtes comme moi, admirative des vêtements magnifiques que l'on peut voir présenter lors des Fashion Weeks ; et comme moi, vous n'imaginez pas une seule minute que vous pourrez les porter un jour, puisque votre bourse est à des années-lumière de pouvoir payer ne serait-ce qu'une petite robe, sauf à ne pas payer votre loyer et vivre d'amour et d'eau fraîche (des fontaines, puisque n'ayant pas payé votre loyer, vous serez mise dehors de votre appartement).

La solution, les stars l'ont trouvée depuis longtemps. Comme elles ne peuvent pas mettre deux fois la même robe sans être la risée de tous les journalistes mode et people, et que même pour elles les vêtements d'exception représenteraient un budget colossal, l'idée c'est... de les porter sans les acheter. Les stars les plus prisées se les font prêter, les autres peuvent aussi les louer. Et c'est ce que vous allez pouvoir faire aussi, grâce à ElssCollection.

http://elsscollection.fr/





Léa, qui m'a contactée, m'a proposé de choisir deux vêtements pour essayer ce concept. Devant me rendre à un baptême, j'ai choisi deux robes différentes : l'une à manches longues, pour le cas où il ferait frais, et une autre à bretelles, pour le cas où la chaleur serait au rendez-vous.

Il existe deux manières de procéder pour choisir et recevoir vos vêtements. Soit vous êtes parisienne, et vous vous rendez dans le magnifique showroom d'ElssCollection, dans une rue parallèle aux Champs Elysées (l'adresse, si vous désirez vous y rendre, est la suivante : 5 rue de Beaujon, 75008, Paris). Là, on vous accueillera et une styliste vous aidera même à choisir vos vêtements.

Si vous habitez trop loin, comme c'est mon cas, vous pouvez aussi choisir sur le site et on vous envoie les vêtements à domicile ; vous en profitez, et vous les renvoyez sans plus débourser, puisque les frais de retour et de pressing sont compris dans le prix de location. Là aussi, les stylistes d'ElssCollection peuvent vous aider à choisir, en vous conseillant par téléphone.

Pour ma part, j'ai opté pour une solution mixte : un déplacement professionnel à Paris m'a permis d'aller visiter le showroom et d'emporter mes vêtements ; je les ai renvoyés ensuite par transporteur depuis mon domicile. Entretemps, je me suis régalée à porter des robes que je n'aurais jamais pensé mettre de toute ma vie.

Je vais commencer par vous présenter celle que j'ai portée, non pour le baptême, mais pour la Fête des Mères. Il s'agit d'une robe Halston Heritage, dont le prix de vente en boutique est de 425 euros.



La matière en est extrêmement fluide et agréable à porter. Je trouve son tombé très élégant et gracieux. Sa couleur gris bleuté est douce sans être mièvre.

Sa sobriété est contrebalancée par un décolleté qui sait à la fois être très profond tout en restant sage grâce à sa fermeture bijou.



Le col est ourlé de cuir ton sur ton, si bien que le tout a une allure très graphique et moderne.



Il est possible de la louer pour 100 euros. Vous allez me dire que pour 100 euros, vous pouvez vous acheter une robe. Ce qui est vrai, mais pas de cette qualité-là : quand on voit de nos jours les prix pratiqués par les enseignes de prêt-à-porter (type Etam ou Sinéquanone), on arrive vite à des sommes assez impressionnantes. Les robes de soirée ou de cocktail sont vendues aux alentours de 150 euros. Vous les gardez, c'est vrai, mais vous les mettez peu souvent. Qui plus est, on est souvent tentée d'en racheter de nouvelles chaque année pour ne pas porter la même chose d'une fête à une autre.

Il faut savoir par ailleurs que, dans ce prix de 100 euros sont compris les frais d'envoi aller et retour ainsi que les frais de pressing. Si vous avez déjà emmené nettoyer une robe avec de la dentelle ou des paillettes, vous savez déjà que cela revient très cher et que, du coup, le prix de la location elle-même n'est pas excessif.

Le dimanche du baptême, il faisait un temps vraiment estival à Marseille. Nous étions sous un soleil magnifique à l'abbaye Saint Victor, qui surplombe le Vieux Port.



Par une telle chaleur, une robe sans manches était tout indiquée.



Là, pour le coup, la robe que je porte sera à tout jamais inaccessible à mon porte-monnaie (à moins que je ne gagne au loto), puisque le prix boutique constaté est de 1025 euros.

Il faut dire qu'elle est entièrement en soie. Le dessus est en velours appliqué sur organza de soie avec une ceinture bijou décorée de perles noires.





Pour donner de l'ampleur à la jupe, il y a trois couches de tulle et la doublure.


Velours sur organza de soie et tulle nid d'abeille


Sous le tulle nid d'abeille, un tulle à maillage fin


Et pour finir, la doublure en soie grège

Mon mari est tombé amoureux de cette robe et voulait absolument me l'offrir... jusqu'à ce qu'il apprenne son prix. Conclusion... il vaut mieux en profiter en la louant.



Cette robe, louée 180 euros, est typiquement le genre d'article que je pense intéressant pour la location puisqu'il est bien évident que je ne pourrais jamais l'acquérir, et encore moins pour ne la mettre qu'en de trop rares occasions.

Dans le même genre, je pense aux robes longues très spectaculaires dont on a besoin pour une occasion particulière : bal de promotion, soirée de gala... où on a besoin d'une tenue exceptionnelle, qu'on n'aura jamais l'occasion de remettre. Dans ces cas-là, il vaut mille fois mieux louer qu'avoir des années durant dans ses placards une robe qui prend la poussière et n'est là que parce qu'on ne veut pas s'en débarrasser à cause du prix qu'elle nous a coûté. Et d'une manière générale, dans une optique de développement durable, je préfère arrêter d'acheter et d'accumuler : vive la location !

C'est tout particulièrement intéressant pour celles qui sont fréquemment invitées à des événements et qui doivent sans cesse s'habiller de manière très élégante, et sans pour autant remettre la même tenue, ce qui est toujours mal vu (même si c'est une manière de penser très superficielle, il n'en reste pas moins que c'est un fait).

Pour ce type de cliente, ElssCollection a même prévu une formule d'abonnement. Le principe est que pour une somme fixe mensuelle, on peut emprunter plusieurs pièces à la fois et les garder pendant trente jours maximum. Mais on peut en choisir de nouvelles dès restitution des articles déjà empruntés. Ainsi, avec l'abonnement Infini, vous avez le droit de louer deux pièces à la fois (pour 150 euros par mois en allant les chercher au concept store, et 180 si vous choisissez l'envoi à domicile). Dans le même mois, vous pouvez ainsi décider d'emprunter une robe de cocktail et un sac à main particulièrement habillé pour une occasion spéciale, puis les ramener à la fin du week-en pour emprunter ensuite un manteau et une robe pour une réunion de travail importante où vous voulez faire impression, puis les ramener à nouveau pour choisir une jolie robe pour une sortie en amoureux et une jupe pour le reste de la semaine. Ou alors, vous pouvez aussi garder le manteau pendant 30 jours pour en profiter plus longtemps, mais troquer votre jupe pour un pantalon d'une forme que vous n'avez pas l'habitude de porter, puis pour une robe... Ainsi, vous bénéficiez d'une garde-robe luxueuse avec des pièces d'exception dont vous profitez sans vous lasser.

Les plus accros à la mode (ou celles qui ont le plus d'obligations de représentation) pourront même choisir l'abonnement Infini Suprême qui permet de louer 4 pièces à la fois (pour 280 euros par mois avec le retrait sur place, ou 330 euros par mois pour l'envoi à domicile). J'ai tout de suite pensé à une amie qui fait beaucoup de croisières où il y a chaque jour une grande soirée où il faut être habillé en tenue de cocktail, ce qui revient vite cher : cet abonnement serait idéal pour elle.

Vous bénéficiez aussi de plusieurs autres avantages : 50% de réduction sur les locations supplémentaires, et une réduction de 15 à 20% sur l'achat de pièces que vous souhaiteriez conserver parce que vous êtes sûre de les remettre souvent. Vous recevrez même une invitation pour un atelier mode qui vous sera offert, ainsi que pour des ventes privées.

Je remercie très sincèrement ElssCollection de m'avoir contactée pour me présenter ce concept qui me paraît vraiment être l'avenir de la modeuse.



Durant ce long week-end de l'Ascension, j'ai donc pu porter 1500 euros de robes !

Je voudrais remercier également ici Hervé, le mari de ma maman, qui a fait les photos de présentation des robes (il faudrait aussi que je le remercie pour un tas d'autres choses, mais bon :) ). Il se trouve qu'il s'agit du papa de ma sœur, qui avait fait les photos de mon tutu du Bar à Tutu ; quand on dit que bon sang ne saurait mentir... n'est-ce pas ?





View Post

Pinterest Hover Button

BLOGGER TEMPLATES BY pipdig