Je teste les faux-cils magnétiques WAKE UP & MAKE UP

Il y a quelque temps, j'ai été contactée par le site Belle Chloé pour tester les faux-cils magnétiques WAKE UP & MAKE UP. Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais cela faisait un bout de temps que ce procédé m'intriguait. Pour autant, comme je me méfie de la multitude de sites américains que l'on voit traîner dans nos fils d'actualités et qui sont de qualité franchement variable, je n'avais jamais sauté le pas, de peur des mauvaises surprises.


Alors, comment ce procédé fonctionne-t-il ? Est-ce que le résultat en vaut la peine ? Je teste ces faux-cils dans ma dernière vidéo.



Si ces faux-cils vous intéressent, grâce au code "Forty10", obtenez 10% de réduction sur votre commande.







View Post

La Fée Dragée préfère les dragées Rosière

Attention : aujourd'hui, article inclassable. Mode ? Lifestyle ? Cuisine ? Un peu de tout cela à la fois, et c'est tant mieux. En fait, il faudrait inventer une rubrique "Plaisir". Car l'après-midi que j'ai passé avec Christophe Magnier, l'auteur des photos que vous allez découvrir, et Ivan, qui a repris les Dragées Rosière et qui nous accueille dans la fabrique originaire de la marque, restera pour moi un excellent souvenir, tant l'un et l'autre sont d'une gentillesse exquise, à l'image des confiseries que nous avons grignotées tout l'après-midi. Et comme il s'agissait principalement de dragées, ce shooting a été placé sous l'égide d'un personnage de Casse-Noisette : la Fée Dragée en personne.


Crédit photo Christophe Magnier @cm0634492131

Parce que quand on est une fée, on n'aime que le meilleur, et c'est pourquoi la Fée Dragée a choisi les dragées Rosière, les seules qui aient réussi à me réconcilier avec cette confiserie, à tel point qu'à la maison, nous en mangeons à présent sans raison.


Crédit photo Christophe Magnier @cm0634492131

La boutique des dragées Rosière est située au 5 avenue Fernandel, dans le 12e arrondissement de Marseille. C'était, auparavant, la fabrique fondée par le fils d'Agop ADJEMIAN et son épouse Philomène, des confiseurs turcs arrivés à Marseille en 1923.

C'est Ivan, que je nous vous présente plus depuis la Beauty Party VIP des Mousquetettes à la Savonnerie Saint Victor, qui a repris l'entreprise, pour l'histoire de laquelle il a eu un coup de cœur.

Crédit photo Christophe Magnier @cm0634492131

C'est donc entre ses bocaux colorés qu'il nous a reçus et retracé en détail l'histoire de la confiserie Rosière, tout en nous faisant (re)découvrir toutes ses merveilles.
Crédit photo Christophe Magnier @cm0634492131

Vous voyez s'aligner ses dragées aux amandes, forme Princesse (pour la célébrissime Philmène) ou Royale, aux chocolat-coeur coulant de framboise, au caramel beurre salé (dont Ivan se plaît à préciser qu'il reçoit même l'assentiment des Bretons), au praliné, à la guimauve (mon péché mignon...)...
Crédit photo Christophe Magnier @cm0634492131

Avec tout ça, forcément, Christophe devait prendre une photo de moi avec une dragée dans la bouche ; mais ce que les photos ne vous montrent pas, c'est que pendant ce temps, il en croquait autant que moi 😄

Crédit photo Christophe Magnier @cm0634492131

Crédit photo Christophe Magnier @cm0634492131

Bien sûr, Ivan nous a aussi parlé du concept des Dragette, ces petites boîtes format allumettes qui contiennent quelques dragées à emporter partout, et que l'on peut personnaliser avec le texte ou la photo de son choix, comme il l'avait fait pour moi en en créant au nom de mon blog).
Crédit photo Christophe Magnier @cm0634492131

Ce n'est bien sûr pas le seul contenant que vous pouvez envisager pour offrir vos dragées. D'ailleurs, des créateurs proposent chaque mois des nouveautés aux dragées Rosière.
Crédit photo Christophe Magnier @cm0634492131

Comme Philomène Adjemian s'était rendue célèbre, en Turquie, pour ses confitures de roses, Ivan a souhaiter rendre sa place à cette douceur au sein de la collection Rosière.
Crédit photo Christophe Magnier @cm0634492131

Il vous propose également de personnaliser des biscuits ou des calissons avec le texte et le graphisme de votre choix, et j'ai été stupéfaite par la finesse de ces réalisations.
Crédit photo Christophe Magnier @cm0634492131

Ivan conserve pieusement les souvenirs de la maison Adjemian, dont cette mallette de représentant, un objet émouvant qu'il emporte à présent avec lui lorsqu'il va présenter les dragées Rosière.

Crédit photo Christophe Magnier @cm0634492131

Crédit photo Christophe Magnier @cm0634492131

Ce n'est pas le seul objet que vous pourrez voir, si vous visitez cette ancienne fabrique. Ivan en conserve bien d'autres, et c'est la Fée Dragée qui vous emmène les découvrir, dans une tenue entièrement shoppée sur Vinted, chaussons compris.

Crédit photo Christophe Magnier @cm0634492131

Au rez-de-chaussée, Ivan conserve plusieurs tamis, balances, tablettes, ainsi que deux machines historiques : les deux sphères de verre pivotantes, que vous voyez ici, servait à dragéifier les Car-en-Sac, au milieu des années 70, lorsque Haribo sous-traitait cette opération à la confiserie Rosière.
Crédit photo Christophe Magnier @cm0634492131

Crédit photo Christophe Magnier @cm0634492131

Crédit photo Christophe Magnier @cm0634492131

Ivan nous a ensuite emmenés à l'étage, où il conserve la plus grosse partie des présentoirs à dragées, la plupart du temps réalisés en osier, et qui forment tout un monde poétique de carrosses, d'animaux, de balancelles, endormis en attendant que la Fée Dragée vienne les réveiller.
Crédit photo Christophe Magnier @cm0634492131

Crédit photo Christophe Magnier @cm0634492131

Crédit photo Christophe Magnier @cm0634492131

Crédit photo Christophe Magnier @cm0634492131

Crédit photo Christophe Magnier @cm0634492131



Bien sûr, la Fée Dragée n'oublie pas de se munir de son petit sac griffé à l'emblème des dragées Rosière !

Crédit photo Christophe Magnier @cm0634492131

Crédit photo Christophe Magnier @cm0634492131

Crédit photo Christophe Magnier @cm0634492131

Crédit photo Christophe Magnier @cm0634492131

Crédit photo Christophe Magnier @cm0634492131

Ivan a su, tout en la modernisant, conserver intacte l'identité de la marque, à travers ce packaging vintage, par exemple, ou encore en reprenant, pour son logo, la rose en ferronnerie de la porte forgée par Paul-Jean ADJEMIAN lui-même.
Crédit photo Christophe Magnier @cm0634492131

C'est également la famille Adjemian qui construisit cette miniature du Ferry Boat pour servir de porte-dragées. Tous ceux qui aiment Marseille comprendront le clin d’œil.

Crédit photo Christophe Magnier @cm0634492131

Crédit photo Christophe Magnier @cm0634492131

C'est ainsi que la Fée Dragée, après avoir fait son marché, s'en retourna danser, non sans avoir embrassé Ivan, et son complice Christophe Magnier.

Crédit photo Christophe Magnier @cm0634492131

Si vos pas vous portent vers Marseille cet été, prenez le temps de faire un détour par les dragées Rosière, et n'oubliez pas d'en croquer toute l'année !

Merci, Ivan, pour votre sourire, et encore mille merci à Christophe Magnier pour ses photos, pleines de poésie.




View Post

Rose et Marius accueille la Beauty Party VIP des Mousquetettes

Les Beauty Party des Mousquetettes sont désormais de véritables institutions, et je suis toujours aussi flattée qu'heureuse d'avoir la chance d'y être invitée.

Il y a peu, alors que je marchais rue Thiers, je suis passée devant une nouvelle boutique, Rose et Marius, dont j'ai immédiatement aimé l'ambiance et l'esthétique, tout en me faisant la réflexion qu'il faudrait que je prenne le temps d'aller découvrir cette marque aixoise.


Coïncidence : c'est elle que les Mousquetettes avaient élue pour abriter leur prochaine Beauty Party VIP, et c'est par une chaude soirée d'été que je suis allée d'un pas joyeux retrouver cette joyeuse bande de filles, et les blopines qu'elles avaient également conviées.




La boutique Rose et Marius se déploie sur deux étages, dans une ambiance de bastide provençale.



La décoration est notamment assurée par de superbes fleurs de papier découpé qui animent la boutique de leurs couleurs douces et chaleureuses.





Rose et Marius est une marque née des souvenirs olfactifs de sa créatrice, qui venait en vacances en Provence, chez ses grands-parents, et qu'elle ressuscite pour nous, à travers ses parfums en flacons, ses parfums solides, ses savons, ses bougies, tous élaborés par des artisans locaux d'exception.







Ce sont aussi les carreaux de la maison familiale qui ont inspiré les motifs et les coloris qui ornent l'ensemble de la boutique.

Les parfums sont élaborés à Grasse, les savons et les bougies fabriqués en Provence par un maître savonnier et un maître cirier. Seule les timbales des bougies sont réalisées à Limoges par un porcelainier. Tous ces artisans ont été choisis pour leur savoir-faire et leur exigence.




Comme vous pouvez le voir sur les photos, la gamme Rose et Marius est large, depuis la bougie et le parfum jusqu'aux soins du corps, en passant par le thé. Mon coup de cœur personnel, sans grande surprise pour vous, ce sont les savons solides, de vraies merveilles pour l’œil et l'odorat.




De la douceur, il y en avait aussi dans nos verres (bus avec modération, bien sûr), avec le vin rosé Grain d'Amour. Je ne suis pas fan du rosé, d'habitude, mais celui-ci, je l'ai beaucoup apprécié pour sa rondeur gourmande.


Il me semble que Pauline l'a aimé aussi. Je ne sais pas pourquoi. Une intuition. 😝

Et puis, évidemment, une Beauty Party, c'est aussi des innovations, des expériences inédites. Ainsi en a-t-il été de l'Ice-Cold Treatment, qui fait ses premiers pas dans l'Hexagone mais qui connaît déjà bien des adeptes dans le monde.


C'est un soin réservé aux professionnels, que l'on réalise en salon. Après application de produits que l'on pourrait juger classiques (shampooing, masque et sérum, à l'acide hyaluronique et à la baie d'açai), on procède à l'application de plaques qui gèlent les écailles du cheveu à -16 degrés. C'est l'équivalent du fameux "filet d'eau froide", mais en cent fois plus efficace, et surtout plus agréable (personnellement, je ne passe jamais mes cheveux à l'eau froide, je suis trop frileuse pour ça). Les avant-après sont assez spectaculaires pour ce qui est de l'effet réparateur et volumateur.

Si nous n'avons pas testé ce soin lors de la soirée, nous avons pu essayer l'épilation au fil, grâce au salon Events'Story d'Aix-en-Provence (le pendant aixois du salon qui nous avait déjà accueillis pour une précédente Beauty Party à Marseille). Cette technique, héritage familial de l'une des fondatrices d'Events'Story, est incroyable de précision et d'efficacité. En plus, c'est nettement moins douloureux que la pince.



La mode éthique était également au rendez-vous, grâce à Gloris, qui nous a présenté sa taie d'oreiller biface : l'une est en satin pour préserver les cheveux de la casse, l'autre en tissu traditionnel africain pour des nuits colorées.


Elle tient également une boutique de vêtements de seconde main, pour offrir une alternative abordable à la fast fashion.


Avec Zozoliina et l'un de ses célèbres turbans

C'est toujours un bonheur de retrouver Les Tendances d'Emma, une marque devenue un classique des Beauty Party, mais aussi un classique de nos salles de bain : ses carrés démaquillants lavables sont devenus des incontournables ! Personnellement, ma version préférée est celle qui est confectionnée à base de fibres d'eucalyptus, car je trouve que c'est la plus similaire à un coton démaquillant classique.




L'année dernière, elle nous avait présenté son kit pour remplacer l'essuie-tout et son sac à maillot mouillé.

Cette année, elle a encore fourmillé d'idées, comme ce gant où vous glissez vos petits restes de savons solides (vous savez, les rogatons dont on ne sait jamais que faire et que l'on gaspille en les jetant). Ensuite, vous mouillez votre gant, et la mousse en sort comme par magie. Vous pouvez aussi le revêtir de sa petite résille exfoliante pour oublier définitivement vos gommages en tube (ça fera d'autant moins de déchets).

Dans la lignée de ses "Sac à...", voici les sacs à savon solide et à shampooing solide, pour conserver, suspendre et laisser sécher vos compagnons de toilette zéro-déchet.




Et si vous doutiez encore de l'engagement éthique des Tendances d'Emma, voici pour vous en convaincre un produit qu'elle a conçu et qu'elle vend uniquement au profit d'associations : ces petits carrés "Ki C Ki est vernis ?" sont confectionnés dans les chutes de ses tissus éponge (pour éviter le gaspillage) et permettent d'ôter les vernis à ongles sans fusiller ses jolis carrés démaquillants.

Les Tendances d'Emma m'ont également offert un gant layering, dont les deux faces, de textures différentes, permettent un démaquillage-nettoyage efficace.



 J'ai également reçu une serviette à Cheveux en bambou : enfin une version qui permette de retenir toute ma chevelure, comme celle de ma fille. Elle est si absorbante qu'elle pré-sèche très efficacement les cheveux tout en préservant la souplesse et l'hydratation de la fibre capillaire.





Je voudrais, pour finir, remercier non seulement les marques présentes à la soirée pour leurs jolis cadeaux, mais surtout nos brillantes Mousquetettes qui ont su, une fois de plus, nous surprendre et nous faire faire de belles découvertes dans une atmosphère détendue et amicale. A très vite, les beautés !








View Post

Pinterest Hover Button

BLOGGER TEMPLATES BY pipdig