Mon anniversaire en tutu Maison FMK Paris, le Bar à Tutu : hommage

Samedi, j'ai fêté mes 40 ans avec mes amis. Ceux du lycée, quand j'y étais élève et que je n'ai jamais perdus de vue. Ceux du collège où j'ai travaillé pendant douze ans, qui m'ont vue arriver gamine, ou presque (la petite vingtaine, c'est tellement jeune, en fait) et puis grandir, et passer ma thèse, et me marier, et avoir un enfant. Et puis je suis allée sous d'autres cieux, au lycée, comme prof cette fois, me faire de nouveaux amis, des vrais même si je les connais depuis moins longtemps. Et puis il y avait aussi les autres amis, ceux qu'on rencontre on ne sait même plus comment, tant ça nous a paru naturel de leur faire une place dans nos vies. Voilà, ils étaient tous là, au moins en pensée.

C'était une soirée très importante pour moi, alors je voulais me faire belle pour eux. Et pour cela, j'ai choisi un tutu ; cela coulait de source, pour moi qui aime tant la danse classique ; c'était moi. Et pas n'importe quel tutu : celui de la maison FMK Paris, le Bar à Tutu, désormais exposée à la galerie de l'Opéra de Paris et décorée de la médaille de la Ville de Paris pour sa démarche écologique (ça aussi, c'était important pour moi) et innovante, que je portais d'ailleurs déjà pour mon anniversaire de blopines. Ce tutu a été cousu par Frédérique elle-même, la fondatrice de la marque et aussi... l'une des deux blopines avec lesquelles je vous avais concocté la "Fortutu Chantilly Box" qui était à gagner il y a quelques mois. Ce tutu, c'est du bonheur et de la douceur. Oui, même si mes amis ont décidé d'intituler cette photo "la pêche au gros" (je précise que ce n'est pas pour cela que je les ai floutés ; c'est à leur demande ^^).


 Mais je dois vous dire aussi que si je fais cet article pour parler de la Maison FMK Paris aujourd'hui, ce n'est pas seulement pour rendre hommage au talent de Frédérique. C'est aussi parce qu'elle est endeuillée par la perte d'Anaïs, tombée à une terrasse sous les balles des terroristes, ce 13 novembre terrible, qui nous a tous marqués.

Samedi, je chantais, avec mon groupe, les Inaccordables. C'était aussi important pour moi, cette amitié tissée autour des répétitions successives qui ont créé du lien au sein de mon lycée. Et bien sûr, nous avons tenu à finir sur "Imagin", pour dire qu'au sein de la fête et de la plus grande gaité, nous pensions à tous ceux qui ont été fauchés en plein vol, de manière si injuste car ils avaient tant à donner. Et bien sûr, dans mon tutu qui me sert d'armure légère, je n'ai pu que penser à Anaïs, à la peine de Frédérique et de ses collègues, à la peine aussi de tous ceux qui ont perdu quelqu'un ce soir-là.


Et mes collègues du lycée et du collège m'ont fait la surprise de venir chanter avec moi ; même ceux qui n'aiment pas se mettre en avant, d'ordinaire. Alors, voilà : nous chantons pour toi, Anaïs, et pour tous ceux qui nous ont quittés ce soir-là, pour tous ceux qui ont été ou seront victimes de la bêtise la plus pure et la plus violente.



Ce que nous chantons, c'est aussi le plaisir d'être ensemble, encore plus sensible quand on a été un temps tenté par le repli sur soi et la crainte ; parce que les moments passés avec ceux qu'on aime sont précieux et fugaces.

Mes amis, vous êtes des pépites d'éternité, et des étoiles dans la nuit.



 
SHARE:

27 commentaires:

  1. coucou


    c'est triste, émouvant et un message plein d'espoir et d humanité......pour le reste je vais m"énerver pour que telles choses aient encore pu se produire....

    RépondreSupprimer
  2. Ohhh je suis toute émue par tes propos. Tu as tout à fait raison ma belle : soyons unis et profitons de chaque instant auprès de nos proches <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On ne mesure pas la chance que l'on a de pouvoir le faire.
      Bisous, ma belle.

      Supprimer
  3. Message très émouvant... Restons unis et profitons de la vie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ! C'est ce que je me dis encore davantage, à présent.

      Supprimer
  4. Quel magnifique article ! J'en reste assez émue <3 Tu as raison en tout cas, il faut profiter de nos proches au maximum <3 Je t'envoie plein de bisous :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'y a rien de plus important.
      Bisous tout plein.

      Supprimer
  5. Tu m'épates Adeline, tu sais flouter une photo???
    :-)
    Bel hommage pour Anaïs en tous cas ; pensées pour ceux qu'elle laisse orphelins...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, mais d'habitude, je floute toute la photo... ><
      Merci pour ta gentille pensée, et des bises !

      Supprimer
  6. Très bel article et très bel hommage... Ta robe est magnifique et te va comme un gant!
    Gros bisous!

    Perle Pralinée
    http://perlepralinee.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! C'est grâce à Frédérique et son équipe !
      Bisous.

      Supprimer
  7. Beau message, avec beaucoup d'émotions...
    PS : j'adore toujours autant ton tutu ;-)

    RépondreSupprimer
  8. Amazing post dear! You have a wonderful blog:)
    What about folowing each other on Instagram, Bloglovin, Twitter?.. :)

    www.bloglovin.com/blog/3880191

    RépondreSupprimer
  9. Quel joli tutu et quel joli message pour tes amis. Tu es resplendissante pour tes 40 printemps ! :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es gentille, ma belle.
      Le tutu du Bar à Tutu, cela faisait longtemps que je lorgnais dessus (ça fait beaucoup de "u", ça, non ?).
      Bises

      Supprimer
  10. Jolie robe, jolie voix, jolie brin de fille, même à 40 ans!!
    Bon anniversaire ma grande Adeline!
    Bisous,
    Julia
    PS. Dommage qu'on ne te voie que de loin...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, Julia !
      J'espère que vous allez tous bien.
      Je te remercie pour ton gentil commentaire.
      Peut-être que l'an prochain nous nous verrons... de près, et en vrai !
      Bises,

      Supprimer

Laissez-moi commentaires et petits bonjours, ça fait toujours plaisir !

Pinterest Hover Button

BLOGGER TEMPLATES BY pipdig