Coloration pour les cils Combinal (17 euros environ) : mon avis



Je vais vous faire une confidence : j’envie les brunes pour une raison très particulière, c’est que quand elles se réveillent le matin, on dirait qu’elles ont déjà les cils maquillés. Je me rappelle d’un voyage scolaire que j’accompagnais ; ma compagne de chambre était une belle brune et quand le réveil sonnait, elle paraissait déjà pimpante, alors que moi, j’avais une tête de rien.
Parce que c’est mon drame du réveil : on pourrait croire que je suis malade, toute pâle avec de petits yeux. Bref, ma tête me déprime.
J’ai donc décidé de me faire des cils de brune, donc de colorer les miens, qui sont longs, quoique peu fournis (mais ça ne se voit pas, vu que le bout est blond, donc presque invisible). A cet effet, j’ai donc commandé la coloration Combinal. Je l’ai prise en marron ; mais je regrette, parce que ça aurait été plus probant encore en noir.

Quoi qu’il en soit, me voici avec mon kit déballé, et un peu d’angoisse : je me dis que je suis en train de faire une ânerie, que je vais me brûler au mieux les cils, au pire les yeux. En plus, je redoute les picotements intenses que j’ai toujours ressenti quand j’ai fait des colorations des cils en institut. Heureusement, je sais que le sérum physiologique est une bonne parade contre ça ; mais tout de même, ça me laisse une crainte car là, je suis toute seule, sans professionnelle de la chose à mes côtés.
Mais bon, je me dis que ce serait bête de ne pas essayer au moins une fois. Donc, je me lance.
Je commence par découper un coton à démaquiller en deux, puis je découpe la partie plate en forme de demi-lune pour l’adapter au contour de la partie inférieure de l’œil.
Plier le coton en deux

Découper une demi-lune en évidant le centre

Résultat final

Je prends de l’Homéoplasmine (mais toute crème bien grasse fait l’affaire : vaseline, baume-Crème de Huit heures, Egyptian Magic…) et j’en passe sur tout le contour de l’œil pour protéger la peau de la paupière. Attention de ne pas en mettre sur les cils. 

Ensuite, je « colle » dessus mes demi-lunes (mais seulement sur la paupière inférieure).

Je prends ensuite un coton-tige imbibé d’eau bien chaude pour enlever toute trace de gras sur mes cils et que la coloration prenne bien.
Je presse 2cm de pâte colorée dans le godet,

puis je verse trois gouttes de révélateur,


et je mélange bien le tout avec le petit pinceau fourni.

Je commence l’application en badigeonnant les cils inférieurs en me servant du coton comme d’un appui qui absorbe aussi la coloration qui déborde.
 

Ensuite, je ferme la paupière, puis j’imprègne les cils supérieurs en m’appuyant aussi sur le coton.

Puis j’ouvre les yeux et je passe le pinceau sur les cils, comme une brosse de mascara, pour que les cils supérieurs soient imprégnés de coloration par-dessus et par-dessous.

Puis, je peux enlever le coton protecteur et laisser poser 5 minutes.
J'en profite pour tout rincer : le mélange ne se garde pas, attention !
 
Je guette les picotements, mais cette fois, je n’en ressens pas. Ce qui est déjà une bonne surprise.
5 minutes plus tard, je prends un autre coton à démaquiller, entier cette fois, je l’imbibe d’eau chaude et je le passe sur les yeux pour enlever à la fois la crème grasse et la coloration.
Je suis contente, car ça a vraiment marché. Du coup, pour que ça se voie mieux, la prochaine fois, je prendrai la couleur noire, et je garderai la marron pour les sourcils, dont j’ai essayé de teindre le duvet pour remplumer ma queue de sourcil et venir en soutien du maquillage permanent.
Mais en attendant, je me fais moins peur le matin, et c’est déjà beaucoup !
Avant

Après

SHARE:

0 comments:

Enregistrer un commentaire

Laissez-moi commentaires et petits bonjours, ça fait toujours plaisir !

Pinterest Hover Button

BLOGGER TEMPLATES BY pipdig