J'ai testé la cryolipolyse : alors, ça marche ? (concours inside)

Rappelez-vous, lorsque j'ai fait mon article sur les diktats de la minceur avant l'été, je vous ai parlé de mon complexe à moi. Oui, je suis mince. Mais cela ne veut pas dire que je ne focalise pas sur certains défauts et, en particulier, sur les bourrelets qui se sont installés sur le haut de ma cuisse et qui résistent à tout : régime, sport, massage... bref, ils sont plus indestructibles qu'un Wolverine, mais moins sexy. Nettement moins, en fait.

Avec le LPG, j'ai déjà obtenu des résultats assez significatifs, mais décidément, il y a des amas graisseux (rien que le nom est beurk) qui sont toujours là, malgré les massages. Il faut dire que ces derniers ont surtout vocation à lisser la peau ; ils font dégonfler les zones cellulitiques, mais légèrement. Donc, pour détruire ces vilains amas, il me fallait trouver autre chose. Mais jusqu'ici, il ne restait que la liposuccion : trop cher, trop compliqué, ce n'était pas pour moi.

A vrai dire, j'étais déjà tombée sur des publicités vantant les mérites de la cryolipolyse. Mais franchement, je n'y croyais pas trop. Je pensais que c'était surtout bon à se geler les miches pendant une heure, le temps d'y croire et d'avoir la peau temporairement raffermie. Et puis, en me baladant du côté du Théâtre du Jeu de Paume, à Aix, je suis tombée sur le centre Energie Minceur, à la tête duquel règne la douce et dynamique Pauline, qui a su me convaincre d'essayer.
Ce qui m'a séduite ? Son honnêteté. Son discours n'a pas eu pour but de me vendre sa boutique entière. Elle ne m'a pas promis qu'il n'y aurait plus rien en une séance. Par contre, elle m'a parlé d'une diminution du bourrelet graisseux de 60% en une seule séance. Ce qui est déjà énorme. Et bien suffisant pour avoir une nette amélioration de sa silhouette, je trouve.
Ce que j'ai trouvé super aussi, c'est qu'elle essaye vraiment de trouver la meilleure solution pour notre porte-monnaie, en essayant d'englober un maximum de zones dans la tête de traitement de l'appareil pour qu'on n'ait pas une autre séance à payer, sachant qu'une séance permet de traiter une zone. Et je précise d'ailleurs que chez Pauline, une zone va consister, par exemple, dans l'extérieur des DEUX cuisses, et pas d'une seule, comme on peut voir dans certains endroits (qui, de fait, comme vous avez deux jambes, vous facturent d'emblée deux séances).
Pour les mesures, c'est pareil : vous voyez vite que tout est fait avec sérieux pour vous garantir une évaluation objective de votre perte de centimètres. Pauline commence par prendre la hauteur à laquelle elle mesurera mon tour de cuisse, en l'occurrence 29 cm au-dessus de mon genou. Comme ça, pour évaluer les résultats, on saura exactement où replacer le centimètre. En l'occurrence, cette mensuration me permet de m'apercevoir que je suis asymétrique : le tour de ma cuisse droite compte 2 cm de plus que celui de ma cuisse gauche. On insistera donc plus sur ce côté pour rattraper cette asymétrie. Ensuite je passe sur la balance et à l'impédance-mètre : bilan, par rapport à l'idéal, j'ai un kilo de graisse en trop, un de muscle en moins, et une légère déshydratation parce que je bois trop de thé, qu'il faudrait remplacer par de la tisane. Et pour ma gouverne, j'ai aussi appris que je n'avais pas une culotte de cheval, mais une banane sous-fessière. Dont acte.

Ensuite, photos : on vous place en sous vêtements, à une distance précise de l'appareil, et selon un cadrage et un angle précis eux aussi : là encore, cela garantira qu'aucun effet d'optique ne viendra troubler l'appréciation du résultat final quand on prendra la deuxième série de photos.
Bon, je vois bien que, maintenant, vous voulez voir la bête. Non, pas moi. Je ne mettrai jamais de photo de moi en sous-vêtements sur mon blog. Mais vous voulez certainement voir la machine, non ?
Il s'agit du Coolslimming de deuxième génération, qui permet d'avoir des résultats encore plus rapides et plus spectaculaires qu'avant. Avec la première génération, la zone qui avait été traitée était transformée en glaçon tout dur qu'il fallait masser pour retrouver de la souplesse, et il paraît que c'était plutôt douloureux. Ce phénomène disparaît complètement avec le nouveau système de "Heat-Cold" (chaud-froid, donc).
La peau est tout d'abord aspirée dans les têtes que vous voyez reliées aux tuyaux et qui ont été munies d'un embout-ventouse adapté à la zone traitée. C'est le seul moment où j'ai eu un peu mal : c'est la sensation que l'on a quand on nous pince la cellulite. Mais en fait, il ne faut pas s'inquiéter, cette sensation s'en va très vite, dès que le froid va arriver. La peau est ensuite chauffée (jusqu'à 50°, dans mon souvenir) pour obtenir une vasodilatation. Puis la température descend : Pauline a réglé sur -8° à gauche et sur -12° à droite (à cause de mon asymétrie à rattraper).

Je dois avouer qu'étant très, mais alors TRÈS frileuse, je craignais un peu cette étape, pensant que cela allait être très désagréable pendant 50 minutes. Mais non, pas du tout : on ne sent pas du tout le froid, comme si la peau était anesthésiée et le froid circonscrit à l'endroit où la peau était aspirée.

Pendant les 50 minutes que dure le traitement, l'alternance de chaud-froid se répète, ce qui permet de fragiliser la membrane des cellules graisseuses qui faisaient de la résistance, permettant à l'organisme de les mettre - enfin - dehors à grand coups de pied aux fesses, c'est le cas de le dire.

Pendant ce temps, j'ai écouté des podcasts, parce que j'avais prévu le coup ; mais si vous n'avez rien pris, Pauline vous prête un lecteur DVD avec des films récents pour vous faire patienter.

Quand Pauline retire les têtes, j'ai la peau des cuisses toute rouge à l'endroit qui a été aspiré. Je n'avais rien senti, alors je suis impressionnée de voir comme les tissus ont travaillé à mon insu. Pauline me prévient que je peux gonfler un peu (mais il paraît que c'est sur le ventre que ce phénomène se produit le plus). Honnêtement, je n'ai pas vu d’œdème les jours qui ont suivi, ou alors il était si minime que c'était comme s'il n'était pas là.

Je suis également prévenue que les résultats ne seront définitifs que dans trois mois environ et qu'il faut que je patiente, même si parfois, on voit des résultats plus rapides. En attendant, je dois prendre deux comprimés d'antioxydants pour aider l'organisme à évacuer les cellules détruites et me masser au moins deux fois par semaine avec une Cellu Cup et une huile drainante : tout cela est compris dans le prix de la première séance avec les bilans avant-après (490 euros). Là aussi, preuve qu'on ne vous force pas la main : lorsque je dis à Pauline que j'ai déjà une cup et de l'huile drainante, suite à un concours et à un partenariat, elle propose de me les défalquer du prix total (soit deux fois une vingtaine d'euros). Je les ai pris quand même, parce qu'on a toujours besoin d'huile drainante pour se masser avec une cup, et aussi... eh bien, vous verrez à la fin de l'article.
Coup de malchance, juste après ma séance, nous avons dû enchaîner les invitations... et les repas où on doit tout manger, et manger de tout, sous peine de vexer. Je me suis dit que c'était cuit, que j'avais fait ça pour rien et je me désolais déjà intérieurement.
Et pourtant, au bout de quinze jours, je commence à voir une nette différence. A la danse, par exemple, quand je dois descendre en fente ou en écart, je vois vraiment que la boule de gras qui se pinçait en haut de ma cuisse a bien dégonflé.

Comme je n'arrive pas à y croire, j'attends encore quinze jours, et je retourne voir Pauline. Verdict : -2 cm déjà à la cuisse droite. Et tout, forcément sur la partie très localisée qui a été traitée : sa réduction est donc significative. Tout cela va encore évoluer jusqu'à la mi-juillet.

C'est vous dire si je suis contente : malgré un pic de déséquilibre dans mon alimentation, j'ai quand même eu de très bons résultats, et rapidement.
Pour fêter ça, je vous propose de gagner la cup anti-cellulite que j'ai en trop ; je l'avais gagnée à un concours organisé par Alexiane, de Subleem, et jamais utilisée (je ne pensais pas que ce petit truc pouvait être si efficace, en fait, sceptique que je suis...). Je sais que cela ne se fait pas de redonner ses cadeaux, mais comme j'avais l'opportunité d'en acheter une chez Energie Minceur, j'ai eu envie de garder celle que j'avais déjà pour vous en faire profiter.
Il vous suffit de remplir le formulaire ci-dessous :



a Rafflecopter giveaway


Je tiens à vous préciser que cet article n'est pas sponsorisé, ce dont on pourrait douter, tant je suis enthousiaste. Toutefois, si vous décidez d'aller faire un tour chez Énergie Minceur (rue Maréchal Joffre à Aix-en-Provence), dites que vous venez de ma part, cela fera sûrement plaisir de voir que mon article a porté ses fruits.

Bonne chance pour le concours ! 

_______________________________________________________

Et la gagnante est Sabrina Llobell Tschaenn. Un mail lui a été envoyé pour la prévenir.
A bientôt pour un prochain concours !



SHARE:

44 commentaires:

  1. Bonjour Adeline!
    J'adore ce genre de soins ; j'ai teste en thalasso après la naissance de mon deuxième enfant et j'ai toujours bien réagi, que ce soit à la cryothérapie ou aux massages.
    Mais là, je suis un poil d'Aix...
    :-)
    En tous cas, si je vois cela à Gap, j'achète!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Viens à la maison, y'a le printemps qui chante (bis).

      Supprimer
  2. Hello, je n'ai jamais essayé mais c'est vrai que je suis de plus en plus tentée, parce que je complexe avec ma cellulite à la plage, faudrait que j'ose franchir le pas ! Bisous à toi et bon week-end :)

    RépondreSupprimer
  3. Coucou !
    C'est effectivement l'une des méthodes les plus efficaces actuellement et, oui, j'en sais quelque chose ^^, le froid anesthésie. Par contre, pour mes poches de glace, il est plus que déconseillé de les laisser en place plus de 20 minutes.
    Le prix de la séance refroidit vraiment, si j'ose dire. Super cher ! Je vais en rester à ma ventouse, qui fonctionne bien également, et à mon régime : ma graisse fond ! Mais je n'ai pas ton physique avantageux et j'ai plus qu'un bourrelet à attaquer ! 😉
    Bises !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, tu veux dire que tu n'as pas mes bourrelets résistants, mais un peu de gras "normal", quoi !
      Gros bisous

      Supprimer
  4. bonsoir je n'ai jamais tenter mais j'en aurais bien besoin avant d'attaquer l'été et affronter l'épreuve du maillot de bain, merci a vous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vous en prie, c'est normal : je me posais moi même tant de questions ^^

      Supprimer
  5. Bonsoir!
    merci pour cette belle découverte!
    merci aussi de nous gâter!

    RépondreSupprimer
  6. très interessant cette technique, je n'en avais pas entendu parler .Pour ma part, j'ai laissé tomber cette lutte contre les " rondeurs" , je n'ai aucune volonté face à un morceau de nougat ou ma barre de chocolat si reconfortante ....bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben... je n'ai pas de volonté non plus, mais je n'aime vraiment pas mes bourrelets !
      Bises !

      Supprimer
  7. Article très intéressant! Merci du partage :)

    RépondreSupprimer
  8. Coucou toi! Je n'ai jamais franchi le cap. Il est vrai que cela marche très bien. J'en entends que du bien. Je serai curieuse d'essayer car "ces amas" sont aussi incrustés ... Je les déteste autant que toi... Des bisous <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une vraie plaie, ces amas graisseux ! Quand on voit comme tu es fine, on voit que cela n'épargne personne !
      Bisous

      Supprimer
  9. Coucou Adeline !
    Un traitement de choc contre la cellulite ! Et pourtant, c'est tellement commun que je me demande si ce n'est pas simplement normal pour les femmes d'avoir ces amas graisseux. Bon, d'accord, on pourrait s'en passer :)

    Gros bisous ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est normal, mais... très casse-pieds !
      Bisous, Véronika.

      Supprimer
  10. Bonjour
    C'est ce traitement de choc qu'il faudrait à ma cuisse gauche...
    Merci pour cette découverte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien ! Pour une fois que quelque chose fonctionne vraiment, il faut le dire !

      Supprimer
  11. merci pour le concours bisous

    RépondreSupprimer
  12. Très intéressant ton article !
    Cette fichue cellulite grrrrr on en viendra à bout !
    Un peu cher c'est sur mais à tester si l'on peut.

    Je tente ton concours pour la cup pour commencer ;.)

    Biz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu fais bien : en plus, cela n'a pas la même fonction, c'est très complémentaire.
      Bisous

      Supprimer
  13. Oh, mais cela me semble trèès intéressant! Ton article me donne vraiment envie d'essayer.
    Merci pour cette revue!
    Est-ce que je peux participer au concours depuis la Suisse?
    Bisous, et merci pour ce concours!
    xoxo

    RépondreSupprimer
  14. J'adore ton article, on sent vraiment que l'avis est sincère. Moi aussi j'étais curieuse et un peu dubitative face à cette méthode (surtout le froid ahah) mais je suis rassuré, et je me dit même pourquoi pas essayer ? En tout cas, je garde cette idée dans un coin de ma tête ! De plus, merci pour le concours on entend tellement parler de ces petites ventouse (que j'ai toujours eu envie de tester) ! Bisous, Barbara.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh oui, c'est parce que moi aussi, j'étais dubitative, que j'ai tenu à faire cet article.
      Gros bisous

      Supprimer
  15. merci adeline pour ce concours!! j'ai commandé deux kits complets cup et soin une pour le visage et l'autre pour les douleurs en general sur beauté privée ms celui pour la cellulite non comme on dit jamais deux sans trois j'aimerais bcp remporter le concours surtout que niveau cellulite et forme j'ai de quoi bref bonne soirée !!!biz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi, il faut que j'essaie celle pour le visage.
      Bises

      Supprimer
  16. Coucou :3
    J'aime vraiment ce genre d'articles, qui parle de beauté mais pas que. Je t'avais d'ailleurs un sacré roman il me semble sur ton article où tu parlais de ton complexe ^^
    Aix-en-Provence ça va être un peu loin pour moi, mais franchement je vais noter cette idée car je suis très complexée.. Après, je ne mange pas spécialement bien, donc il faudrait peut-être commencer par là ^^'
    En tout cas, merci pour ce concours :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Même en mangeant bien, il y a des bourrelets qui résistent.
      Et puis, mince ! on ne peut pas se priver de tout tout le temps !
      Bisous

      Supprimer
  17. wow ! tes résultats sont encourageants ! Je n'avais pas eu ces résultats là à ma séance mais comme toi je suis frileuse et finalement.. ça va ! je retenterais peut-être

    RépondreSupprimer
  18. Bonjour,
    Merci pour le concours et le super cadeau.
    Je participe avec plaisir.
    Encore merci et bonne continuation. ❀

    RépondreSupprimer
  19. Aurélie Rossier24 juin 2016 à 11:08

    Bonjour et merci pour ce concours auquel je participe avec plaisir. Bonne journée à vous et merci pour la revue.

    RépondreSupprimer
  20. Coucou , ton article m'a bien fait rire , mais je suis frileuse pour tester ce genre d'engin hihihi

    RépondreSupprimer
  21. Comme d’habitude un article précis et des résultats convaincants, test à l’appui, qu’est-ce qu’il faut donner de sa personne quand on est blogueuse ! ;-) Je te remercie pour toutes ces précisions bien utiles Adeline pour prendre sa décision en connaissance de cause. Mais chauffer la peau jusqu'à 50° pour obtenir une vasodilatation, puis faire descendre la température -8° ne doit pas être recommandé pour tout le monde. Je pense aux personnes qui ont des problèmes de circulation sanguine et/ou lymphatique. Personnellement, mon angiologue m’a déjà déconseillé la cup anti-cellulite car même si je n’ai pas de gros pb (varice ou autre), j’ai des varicosités (micros vaisseaux sanguins qui se dilatent et apparaissent sous la peau) et je crains que de telles variations de températures risquent de faire claquer des micros vaisseaux sachant que l’on m’a déjà déconseillé le hammam. Mais c’est certain, sans pb de varicosité et avec le budget en poche, je foncerai. Merci encore Adeline pour cet article si complet qui permet de bien comprendre le fonctionnement et d’évaluer le bénéfice/risque que l’on encourt personnellement. Bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup, Sissi !
      Tu as raison, cela pourrait être déconseillé : mais sur la culotte de cheval, les fesses, le ventre ou les "ailes de chauve-souris" il n'y a pas trop de risque de varices ou de varicosités importantes, alors ça va.
      Bisous

      Supprimer
  22. Oh là là détrompe-toi, j'ai des collègues minces qui mettent un paréo sur leur maillot à la plage non pas pour masquer le gras et la cellulite car elles sont fines et sportives mais pour cacher leurs varicosités tellement disgracieuses, eh oui, à chacune ses complexes.
    Passe une belle journée. :-) Bisous.

    RépondreSupprimer
  23. Hello!
    Je lis enfin ton article sur la cryolipolyse :) J'ai rendez vous pour le bilan dans 15 jours mais j'ai commencé à perdre du bidou ;) Hâte de voir les résultats! Sinon pour les cuisses bah c'est cellu cup, encore et toujours. Mais en étant régulière, c'est vrai qu'on voit petit à petit les résultats :)
    Bisous et bon weekend
    Mimi

    RépondreSupprimer

Laissez-moi commentaires et petits bonjours, ça fait toujours plaisir !

Pinterest Hover Button

BLOGGER TEMPLATES BY pipdig