He-Shi, Express Liquid Tan : mon test et avis

Chaque année, c’est la même chose : je suis absolument ravie que la belle saison soit enfin là, pour vivre enfin sans collants. Et je dois alors me rendre à ce triste constat : j’ai la gambette blanche. Il me revient alors à l’esprit la remarque d’un moniteur de planche à voile, qui avait dit (avec l’accent marseillais de rigueur) : « Adeline, elle est pas blanche, elle est blanche FLUO ! ». Résultat, que ce soit en ville ou à la plage, j’ai l’impression que ça attire tellement les regards que cela en est presque indécent. En gros, je sais ce que ressent un extra-terrestre qui se promène sur un boulevard. Et ce n’est pas génial.

Donc, je suis toujours à la recherche de la solution miracle, qui me permettra d’avoir l’air bronzé ; je dis bien « l’air » car il n’y a rien à faire, le soleil, même lorsqu’il ne me fait plus rougir, ne me fait pas bronzer (après 15 jours de voyage en Grèce, il y a eu un type pour me draguer en me demandant si je venais d’arriver…).

Evidemment, je me tourne vers les autobronzants. Mais le candidat idéal est difficile à débusquer : il faut que ce soit facile et rapide à appliquer et, surtout, sur une peau blanche, il faut absolument éviter toute nuance orange. Et là, ça se corse, car la plupart des autobronzants donnent cette couleur.



Quand j’ai vu dans mon Parashop cette gamme He-Shi (une exclusivité), j’ai été tout de suite intriguée car elle revendique le fait d’être utilisable à la fois par les hommes et par les femmes. Et ça, c’est alléchant car les hommes veulent absolument : 1. une absence de gras ; 2. un résultat parfaitement naturel, et donc doré, PAS ORANGE ; 3. un produit facile et rapide à utiliser, parce que si ces messieurs deviennent coquets, beaucoup n’aiment pas pour autant passer des heures à la salle de bain pour obtenir un début de résultat.



Après avoir hésité entre plusieurs formules, j’ai opté pour le produit-phare de la marque, et le plus passe-partout : l’Express Liquid Tan, formulé à la fois pour le corps et le visage, et pour tous les types et toutes les couleurs de peau. En prime, j’ai eu en cadeau le gant d’application, qui coûte d’ordinaire 5 euros. Franchement, celui-ci est absolument indispensable : le produit est liquide comme une lotion, et pratiquement inapplicable sans gant. En outre, il faut vraiment un gant de texture uniforme, en mousse pour retenir et dispenser peu à peu le liquide, afin de ne pas faire de trace. Donc pas moyen de faire sans.

L’autobronzant se présente sous forme liquide, dans un flacon très classique. Il est à peine coloré : ainsi, on voit où on l’applique, et si on l’a étalé de manière uniforme. Pour autant, la coloration obtenue ainsi est vraiment de l’ordre de la nuance ; c’est l’effet autobronzant qui donnera la teinte véritable.



On en verse un peu sur le bout du gant pour faire le visage. Ensuite, on peut en mettre beaucoup plus largement sur le gant pour faire le reste du corps. Dans l’ensemble, mieux vaut ne pas trop en verser sur le gant, quitte à en remettre ensuite, que le détremper et se retrouver ennuyé pour l’application parce que ça dégouline.
Le produit s’étale très facilement, de manière uniforme, car il est liquide et sèche assez vite, mais pas trop. On peut s’habiller quasiment tout de suite, du coup.

Autre prouesse, on sent que la peau est bien hydratée, et qu’elle le reste assez longtemps, et pourtant sans aucune trace de gras ou d’impression collante. On n’est donc pas obligé de rajouter une crème pour le corps par-dessus, contrairement à ce que je craignais ; et pour le visage, c’est un plus pour l’hydratation, à la manière d’une lotion japonaise : les spécialistes du layering apprécieront !

Je n’en mets qu’une couche à chaque fois, et le rendu est du coup à la fois présent et discret. On peut obtenir d’emblée un résultat plus intense en superposant tout de suite deux couches, mais je préfère faire monter la couleur sur deux ou trois jours d’affilée, c’est plus naturel, je trouve.

Enfin, je trouve que c’est l’autobronzant qui a sur moi l’effet le plus naturel du point de vue de la couleur. Certes, il y a toujours une nuance orangée, mais on obtient un rendu plus doré qu’avec la plupart des autobronzants.

Si le prix d’achat est un peu plus conséquent que celui des autobronzants de grande surface (32 euros les 150ml), le fait que le produit soit liquide fait qu’on en utilise beaucoup moins à chaque fois et qu’il revient, finalement, quasiment au même prix qu’un lait autobronzant Garnier, par exemple.

Je suis donc vraiment ravie d’avoir essayé ce produit, et je pense d’ailleurs essayer les autres autobronzants de la même marque.
SHARE:

14 commentaires:

  1. Tellement contente de pas être la seule taxée de "fluo".... du collège à nos jours le traumatisme est toujours là j'ai eu un flash back en te lisant !!!! A tester même si je suis amoureuse de celui de WishBeauty dont je ne peux me passer (délicieuse odeur d'amande et ultra nourrissant pour ma peau de croco) Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il sera mon prochain achat d'autobronzant, alors ! Bisous !

      Supprimer
  2. Ah, ah ! Je tiens mon successeur, alors...
    Bisous et merci du tuyau !

    RépondreSupprimer
  3. coucou


    les lingettes comodynes sont vraiment idéales lorsque tu veux de la couleur....avoir un leger hâle, tu peux les trouver en para

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'en ai eu une dans une box, mais sur moi, elles font carrément orange ; du coup, je suis passée à un nouveau type d'autobronzant.

      Supprimer
  4. Bonjour.
    Moi, j'ai réglé le problème "bronzage" ; j'assume ma peau blanche et mon surnom de Blanche-Neige. Parce qu'entre les traces, l'odeur et la couleur, je n'ai jamais trouvé de quoi paraître hâlée!
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très sage décision, mais hélas, je n'ai pas cette force d'âme ; donc j'ai toujours envie d'aller me cacher quand je suis en maillot...
      Bonne journée !

      Supprimer
  5. Moi aussi j'ai la peau très très claire, mes jambes bronzent quand même mais après pas mal d'heures au soleil, pas terrible... J'ai testé des tas d'auto bronzants, je ressortais toujours orange carotte ! Je note donc le nom de celui ci qui devrait me convenir.
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Déjà, si elles bronzent, tu fais mieux que moi ;-)

      Supprimer
  6. Super cette revue. Même si j'avoue que depuis longtemps j'ai totalement abandonner l'idée de mettre de l'autobronzant. J'ai tellement souvent raté l'application (marque orange... mains blanches...) que je préfère me faire à l'idée d'avoir des gambettes toutes blanches.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec celui-là, même moi, j'y arrive. C'est dire... :p

      Supprimer
  7. Ah je suis contente toi qui cherchait un bon auto-bronzant ;) c'est vrai que personnellement je déteste faire des UV donc il faut bien trouvé un moyen d'avoir un minimum bonne mine ^^ celui de chez Kiko me plait bien par contre l'odeur c'est pas encore ça mais bon :) le tien a l'air pas mal du tout je ne connaissais pas cette marque !! en plus avec le gants c'est tellement plus pratique fini les mains oranges ^^ bisous bisous

    RépondreSupprimer
  8. Réponses
    1. Oui, le gant, c'est un indispensable absolu !
      Bisous, ma belle.

      Supprimer

Laissez-moi commentaires et petits bonjours, ça fait toujours plaisir !

Pinterest Hover Button

BLOGGER TEMPLATES BY pipdig