Baumes du Tigre rouge, blanc et soft : mon avis

Il y a quelques jours, je vous présentais le colis qui m'avait été envoyé par mon partenaire Baume du Tigre
Je vais donc vous faire la présentation de ses plus grands classiques, revisités ou non. 


A tout seigneur, tout honneur : commençons par le Baume du Tigre Rouge (3,90 euros les 10g). C'est le plus connu, et pour ma part, je lui voue une affection particulière car son odeur est associée à ma grand-mère adorée, qui m'a élevée et dégainait son Baume du Tigre Rouge au moindre bobo. Je me rappelle parfaitement sa petite boîte en métal rouge, à peine plus grosse qu'une pièce d'un euro, et portant un petit dessin de tigre en relief ; je me rappelle aussi son odeur, assez forte et épicée, chaude, mêlant le camphre au menthol et à la cannelle, notamment. Mais si j'en affectionnais l'odeur, j'étais très déroutée par la sensation qu'il procurait.
Car certains le prennent pour de la poudre de perlimpinpin : grossière erreur ! C'est un produit efficace et qui a pour principal effet de chauffer la peau et les muscles, et pas qu'un peu ! Du coup, il peut s'utiliser avant le sport, pour l'échauffement (c'est d'ailleurs une odeur assez répandue dans les vestiaires de compétitions), mais aussi après, pour détendre. C'est le baume idéal de ceux qui souffrent régulièrement de contractures : les grands calmes, dans mon genre, qui passent leur vie sous tension et ont les muscles qui se contractent tous seuls.
La texture onctueuse et riche du baume permet de se masser longuement, et d'avoir ensuite un effet "bouillotte portative" qui détend peu à peu le muscle. Par ailleurs, son action est durable, grâce aux propriétés anti-inflammatoires de l'huile de cajeput, qui aide à récupérer en cas d'entorse ou de séquelles musculaires. Ma grand-mère l'utilisais aussi pour moi en application sur la poitrine, en cas de rhume, pour décongestionner les bronches, un peu à la manière des cataplasmes de moutarde, mais avec une odeur beaucoup plus agréable ! Et par la même occasion, je profitais de ses valeurs bienfaisantes, ainsi que des vertus anti-infectieuses de l'huile essentielle de cannelle. 

À l'opposé, il y a le Baume du Tigre Blanc (3,90 euros les 10g), que je trouvais magique, parce qu'il me donnait l'impression de transformer ma peau en glaçon. C'est mon ami en cas de migraine cataméniale (à condition que je sois chez moi car son odeur de menthol et de camphre est assez forte). J'en mets un peu sur les tempes et le front, voire derrière les oreilles et sur la nuque. Très vite, une sensation de frais, puis de froid, se fait sentir, qui allège la tête.
Cet effet anesthésiant s'avère également utile lorsqu'une piqûre d'insecte vous gâche la vie et que vous ne savez plus comment soulager la démangeaison (c'est du vécu, au bord de la mer, on est vampirisé par les moustiques durant six mois de l'année). Enfin, en cas de rhume, il venait en complément du baume rouge : pendant que l'un me chauffait la poitrine, l'autre me dégageait les narines. On m'en appliquait un peu sous le nez, et c'était un peu l'équivalent des sticks pour déboucher le nez, sauf que là, le produit était respiré en permanence. En plus, il me faisait bénéficier des vertus respiratoires de l'eucalyptus, et désinfectantes du cou de girofle. 

Mais il est vrai que ces deux produits, très actifs, peuvent rebuter les gens à la peau très sensible ou à l'odorat très délicat. Ils sont puissants, et ça se sent ! Je ne le savais pas, mais la solution existe pour eux aussi. Pour la première fois, j'ai eu accès au Baume du Tigre Soft (6,90 euros les 25g), dont la composition est plus douce, et l'odeur, donc, moins prononcée. Ainsi, tout le monde peut bénéficier des bienfaits de ce baume dont l'animal totem, le tigre, est symbole de puissance en Asie. 


Et puis, ce qui ne gâche rien, les packagings sont délicieusement rétros, avec un lourd pot de verre hexagonal de belle qualité, et le tigre en relief sur le métal dépoli du bouchon. Il y a des choses, sorties de l'enfance, dont on aime qu'elles ne changent pas. 
SHARE:

23 commentaires:

  1. Bonjour.
    Est-ce qu'il y a une différence dans la texture? Sur ta photo, il me semble que le baume du tigre soft est plus compact.
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franchement, je ne trouve pas : au contact de la peau, ça devient huileux dans les deux cas.
      Bonne journée !

      Supprimer
  2. Oula moi j'en ai un qui sort de je ne sais où : provenance asiatique c'est sur, mais ma mère ne m'a précisé où elle l'a acheté. Sachant qu'à la reunion le contexte mufti ethnique permet une multiplication de produits. Le baume du tigre a été dun grand secours pour les douleurs musculaires 😁

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, les épiceries chinoises de la réunion doivent regorger de ces petits pots.
      Bisous, chère "fraîche et populaire" TTB !

      Supprimer
  3. Oh je ne savais pas qu'il existait autant de baumes du tigre différents .. Merci pour la découverte!

    Nina / minutesdefilles.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien : en fait, je ne connaissais pas le soft, avant cet envoi... ;)

      Supprimer
  4. Bon moi j'utilise ça depuis à peu près toujours j'en ai toujours plein de pots dans la maison =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Normal : vu que ça sert à tout, il faut en avoir plein !

      Supprimer
  5. Je ne connaissais pas, merci pour la découverte ! Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien ! J'ai découvert le dernier avec vous !

      Supprimer
  6. Je savais pas que ça peut aussi avoir le même usage que le vicks !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est vraiment la même chose !
      Avec un support plus naturel. :)

      Supprimer
  7. Merci pour ta revue !! Comme je t'avais dit je ne connaissais que la version rouge. C'est vraiment une grande surprise de découvrir qu'il existe une gamme complète ! Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et tu n'as encore rien vu ! Il y a d'autres galéniques !
      Bises

      Supprimer
  8. Coucou. Ah le baume du tigre ! Je possède les deux versions mais je ne peux plus me séparer du blanc depuis des années. Ta description de son effet lors des migraines, on est pile poil dedans. Tu as raison, ça sent très fort mais peu importe, quand j'ai mal, je me tartine à la maison ou dehors (imagine dans le métro :)) et je pense aussi que maintenant j'associe cette odeur à un début de soulagement donc elle fait partie de moi et ne me dérange plus du tout. Je suis curieuse concernant le soft que je connais pas du tout. des bisous et bonne fin de soirée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au moins, dans le métro, quand tu le portes, tu devrais être protégée, en plus, de tous les miasmes alentour !
      Bises, amie migraineuse (entre nous, on se comprend !).

      Supprimer
  9. coucou :) j'ai d'abord commencé avec le baume blanc pour mes migraines mais ce n'était pas assez fort donc j'ai voulu tester le rouge plus efficace à mes yeux ! ça me soulage pas mal quand même mais seulement quand ma migraine est légère !! heureusement que ça existe ! le pot dure hyper longtemps ça fait des mois que je l'ai ! Comme tu dis le packaging est très mignon et pratique à transporter un peu partout ^^ Bisous à toi :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sûr que ça ne traite pas la migraine, mais ça soulage un peu... et ça évite de se trimbaler son gant de toilette avec des glaçons sur le front ;)
      Plein de bisous !

      Supprimer
  10. j'ai longtemps utilisé le baume du tigre classique, ça me rappelle de chouettes souvenirs ton article
    bisous !!

    RépondreSupprimer
  11. Tu fais dans le sentimental là, le baume du tigre c'est toute ma jeunesse, puis complètement disparu une bonne partie de ma vie jusqu'à ce que je retombe sur un pot chez ma mère l'été dernier. Je n'ai pas pu résister à aller m'en acheter un!!!
    Du coup merci pour l'info sur les migraines, je n'aurais pas pensé l'utiliser de cette manière, tu vas me sauver de mes futurs migraines...
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est drôle de voir le nombre de personne pour qui c'est une sorte de madeleine de Proust, en plus d'être un remède.
      Bises, et j'espère que tu n'auras pas de migraine d'ici longtemps !

      Supprimer
  12. Grace à toi je sais enfin faire la différence entre le rouge et le blanc... Et je n'avais encore jamais pensé qu'il pouvait soulager les migraines, je le testerais lors d'une prochaine crise !
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu n'auras pas trop vite à le tester, alors !
      Bisous.

      Supprimer

Laissez-moi commentaires et petits bonjours, ça fait toujours plaisir !

Pinterest Hover Button

BLOGGER TEMPLATES BY pipdig