Shampooing solide Godiva de Lush (9,45 euros) : mon avis

Il n'est jamais trop tard, dit-on, pour bien faire. J'ai enfin (enfin !) testé le fameux Godiva. Ce qui me retenait jusqu'ici ? L'idée que cela ne devait pas beaucoup différer d'un savon, dans le fond. Et que cela allait forcément bousiller mes cheveux qui sont, comme tous les cheveux bouclés, assez susceptibles.
Mais bon, voilà, je me suis approchée de l'objet du délit, et il m'a tendu ses petits bras jaunes et sa tête de macaron au citron :
Je l'ai porté à mon nez : geste fatal ! Une odeur de jasmin à la fois présente mais pas entêtante. Boum. J'achète.

Je repars avec ma bonne conscience pour moi : un galet est censé équivaloir à trois bouteilles de shampooing et on fait économiser un emballage à la planète, puisque le produit est nu. Je n'ai même pas à acheter la petite boîte prévue pour le ranger car j'ai mieux : une boîte à savon The Body Shop achetée il y a dix ans (ouille, le coup de vieux !) qui possède à l'intérieur un petit égouttoir amovible et qui empêchera le galet de se ramollir (c'est le secret de sa longévité : le garder le plus sec possible). Et en plus, je dois partir dormir chez des amis : ça sera multi-usages.

Je ne me suis pas trompée : ça fait aussi un excellent gel-douche, non desséchant.
J'ai fait une prière au dieu des shampooings, et l'ai appliqué sur les cheveux. Bonne nouvelle : comme on peut le frotter directement sur les racines, il nettoie très bien le cuir chevelu, sans emmêler les longueurs. Il mousse également très honnêtement, contrairement à ce que j'avais pu lire sur lui.

Au moment de rincer, je sens mes cheveux qui crissent énormément sous mes doigts et là, je me dis : ça y est, c'est "l'effet savon" tant redouté. Je vais m'être décapé les cheveux.

Eh bien non ! Je pose mon masque comme d'habitude, et mes cheveux ne sont pas plus emmêlés, ni desséchés. Une fois secs, c'est très probant : ils sont souples et comme nourris. Je dirais même que le seul bémol que j'apporterais serait qu'il me semble si nourrissant qu'il graisse un peu les cheveux, qui doivent forcément être du coup lavés tous les deux jours. Mais ça m'est égal, parce que c'est le rythme nécessaire pour maintenir mes boucles sans frisottis, de toute façon.

Il a conquis également mon mari dont le cuir chevelu est pourtant fragile.

Du coup, j'ai envie d'essayer les autres, rien que pour avoir le choix du parfum.
SHARE:

7 commentaires:

  1. BlueDiamond Beauty3 janvier 2015 à 11:32

    Coucou,

    Mon tout premier shampoing Lush ! J'adore son odeur de jasmin mais comme tu le précise, il semble un peu trop nourrissant, lourd... je lui préfère Karma Koma
    Bisous

    RépondreSupprimer
  2. Tisty Tosty Beauty3 janvier 2015 à 11:37

    Hihi tu as succombé :p

    RépondreSupprimer
  3. Carrément ! Lush m'a encore eue !

    RépondreSupprimer
  4. J'essaierai aussi, alors. Là, je me suis pris le "Honey I washed my hair" (oui, Lush m'a re-eue...).

    RépondreSupprimer
  5. Moi c'est à cause des petits bras jaunes que je vais succomber !

    RépondreSupprimer
  6. Tu ne peux pas lui dire non, quand même !

    RépondreSupprimer
  7. Eh ben ça donne envie :)
    Ca fait longtemps aussi que je ne suis pas allée chez Lush... à faire le plus vite possible !
    Je connaissais déjà le savon bleu Océanix (il me semble) et il est super :) Je sais pas si on peut être déçu des petits shampoings comme ça, ils fonctionnent tous bien à ce que j'ai pu lire.

    Bisous,

    Mathilde

    RépondreSupprimer

Laissez-moi commentaires et petits bonjours, ça fait toujours plaisir !

Pinterest Hover Button

BLOGGER TEMPLATES BY pipdig