TAG Les préjugés sur les blogueuses

Ma blopine Choup'n Beauty et moi, on a commencé à bloguer sensiblement en même temps. Depuis nos débuts, nous avons eu le temps d'en essuyer, des commentaires sur cette activité. Et c'est pour cela qu'elle a répondu à ce TAG, auquel elle m'a fait l'honneur de m'inviter à répondre. Oui, oui, l'honneur : car la miss Choup' a une jolie tête bien faite et bien pleine, et si elle vous invite à donner votre opinion avec elle, c'est un vrai compliment implicite.

Alors, quand on est blogueuse, qu'est-ce qu'on entend systématiquement ?

Les blogueuses sont superficielles, narcissiques et futiles

Bien sûr, et c'est pour ça que j'ai plein de copines blogueuses. Entre filles superficielles, narcissiques et futiles, on s'entend drôlement bien.

Non, mais, sérieusement : une vraie blogueuse ne PEUT PAS être ainsi, pour des raisons de bon sens. Un blog, c'est du boulot : on planifie des articles, on prend des photos (pas pourries, hein : on s'y met vraiment, on essaie d'en faire de belles, en attendant la bonne lumière, le bon décor et tout et tout...), on rédige un article minimum par semaine, voire deux, voire un par jour, en y mettant du cœur et des formes. Déjà, rien que ça, c'est un signe : la vraie blogueuse a du vocabulaire, l'orthographe et la syntaxe qui vont avec. De nos jours, c'est quand même un signe que la demoiselle a un minimum de culture, elle a mis le nez dans quelques livres et en a retenu quelque chose.


On répond aux commentaires, parce qu'on considère qu'un blog, c'est du partage, des rencontres. Il y a des filles que je n'ai jamais rencontrées, mais je connais un peu leur vie, parce qu'on échange presque tous les jours sur ce qui nous arrive. On crée des liens. Pour moi, les relations humaines, ce n'est pas superficiel. Ou alors nous n'avons pas la même définition du terme "relation". Il faut croire que la blogueuse s'intéresse un peu aux autres, quand même.

On se met même à des domaines qui ne sont pas les nôtres au départ : je peux vous assurer que la première fois que l'on met le nez dans du codage HTML, on a des sueurs froides et envie de pleurer. Mais on s'accroche, on se documente, on essaye, on se plante, on recommence jusqu'à arriver au résultat voulu. Je ne vois pas tout le temps autant de persévérance autour de moi dans le monde professionnel.

Quant à la futilité, ma foi... vous pouvez juger qu'analyser l'air du temps, c'est superficiel. Qu'apprendre à faire de jolis emballages cadeaux, c'est superficiel. Que donner la recette de la tarte framboise-menthe, c'est superficiel. Donc, ce qui met du joli dans la vie, c'est superficiel. Supprimons donc ce qui pourrait nous apprendre à égayer l'existence de ces petites douceurs, nous gagnerons en profondeur.

Moi qui suis blogueuse beauté, je suis doublement sujette à ce préjugé de futilité, à tel point que je dois cacher ce que je fais dans mon milieu professionnel. Et pourtant, un blog beauté, sérieux s'entend, c'est aussi un moyen de tâter l'air du temps. De chercher à faire du beau ; et le beau, ce n'est pas rien, c'est le soutènement de l'existence, et ce ne sont pas les philosophes de l'Antiquité grecque qui me contrediront : merci, Platon. En particulier par les temps qui courent, une femme qui met du rouge à lèvres et qui affiche sa féminité, c'est indispensable, comme ça l'était pendant la guerre de se dessiner des bas couture au crayon et au brou de noix.


Qui plus est, un blog n'est pas une vitrine publicitaire, c'est un guide de consommation : si on écrit, c'est pour que les marques se sentent obligées de fournir un rapport qualité-prix décent, sous peine de se faire descendre dans les articles. Les magazines sont des vitrines, pas les blogs. Et nous pouvons aussi dénoncer des compos douteuses, pousser les consommatrices à se tourner vers du plus sain, du plus efficace. Bref, il y a une utilité aux blogs, si on fait les choses bien. Et il me semble que les filles que je suis font les choses bien ; j'essaie de faire de même.


Nous adorons nous [faire] prendre en photo

Ben, non. Pour une première raison, c'est qu'il est rare d'avoir un photographe à disposition. Oui, j'ai aimé que ma soeur, qui est très douée en photo, me fasse un shooting à Noël : c'était un beau moment, et les photos sont magnifiques.



Mais sinon, je suis seule chez moi, à me tirer le portrait au retardateur, comme je peux, à toute vitesse car j'ai peu de temps pour moi.

Qui plus est, sur la plupart des photos, je ne m'aime pas. Donc ce n'est pas simple, même en tête-à-tête avec moi-même.

Mais je suis mon propre support : pour démontrer l'efficacité d'un produit, je suis le cobaye. On attend que je montre les résultat d'un cosmétique dans la vie réelle, pas dans les studios d'une marque ou d'un magazine sur une gamine de quinze ans dont on prétend qu'elle en a trente. Donc il faut que je montre ma tête de femme de quarante ans.

De même que mon visage est ma toile pour tenter des maquillages. Là aussi, pour vous montrer ce qu'on peut faire avec du prune, de l'orange ou du rose néon, je n'ai que moi à portée de main.




Et c'est tant mieux, parce que dans la salle de bain des vraies femmes, il n'y a pas un maquilleur pro qui attend sagement qu'on le sorte de sa boîte tous les matins pour qu'il passe une heure à nous maquiller. En outre, encore une fois, c'est facile de présenter un résultat sublime sur des filles aux visages parfaits (et retouchés, le plus souvent). Au moins, quand je prends des photos de MON visage maquillé avec une palette ou un rouge à lèvres, vous voyez ce qu'elle donnera sur vous. Parce que vous aussi, vous êtes une femme normale.


Bloguer, c’est facile et ça ne prend pas beaucoup de temps

Bon, il me semble que si vous avez lu ce qui précède, vous vous doutez déjà de l'immense absurdité de cette proposition.

Mais je n'en veux à personne de le penser, parce que c'est ce que je croyais aussi au départ, quand mon blog ne marchait pas encore. Un article était plutôt vite fait et ne nécessitait pas beaucoup de "service après-vente", si je puis dire.

A présent, cela me prend plusieurs heures par jour, et comme je rapporte déjà beaucoup de travail à la maison, me coucher avant minuit ou une heure du matin est illusoire. Et d'ailleurs, vous pouvez être sûr que vous trouverez encore toutes les blopines sur Twitter à cette heure-là. Je ne suis donc pas seule, ou alors nous sommes toutes franchement désorganisées.


Tous les produits que nous présentons sur nos blogs nous sont offerts par les marques

Non. J'ai souvent des partenariats, c'est vrai, et je mets un point d'honneur à les honorer dans la transparence. Mais je présente aussi plusieurs produits que j'achète parce qu'ils m'intéressent, et que je pense qu'ils vont vous intéresser aussi.
 
Parfois, même, je fais deux achats...

J'ai envie que mon blog soit un réservoir de trouvailles qui mettent de la joie ou de la facilité dans le quotidien, donc j'investis.

Je dirais que la proportion entre ce qu'on me propose d'essayer et ce que j'achète et de l'ordre du 50-50.


Nous sommes des vendues

Là aussi, vous avez compris que ce n'est pas ma philosophie de servir les marques quand elles ne le méritent pas. C'est dans un esprit totalement contraire que j'ai commencé à bloguer. Les blogueuses/vlogueuses sont des "influencers" au poids non négligeable, et les marques l'ont compris. Et nous écoutent, si, si.

De toute façon, le contrat que je passe avec les marques est clair : j'ai le droit de dire ce que je veux, sinon on ne travaille pas ensemble. Et franchement, je n'ai jamais eu de mauvaise surprise : même quand je suis plutôt négative, je n'ai ni remarque, ni pression.

J'estime en plus qu'il serait contre-productif pour mon blog de fonctionner autrement, car ce que je recherche dans les blogs, c'est l'honnêteté que je ne trouvais pas dans les magazines. J'ai en tête un exemple de blog célèbre qui s'est mis à faire de la publicité déguisée ; je ne le lis plus. Cela me dissuade définitivement de faire pareil.


Nous faisons la course aux partenariats

Je vais être honnête, j'ai déjà contacté des marques dont le concept m'intéressait. Je l'ai fait quatre ou cinq fois, et j'ai eu raison car j'ai pu découvrir et vous faire découvrir de jolis produits, comme ceux de la marque Propolia, par exemple, qui m'a vraiment bluffée par son efficacité et réconciliée complètement avec le bio.


Mais c'est rare ; en fait, quand une marque vous cherche, elle vous trouve. C'est très facile de repérer les blogs qui ont un lectorat fidèle, et de nous contacter. Ensuite, à elle d'accepter ou non les conditions d'honnêteté que nous lui posons. Mais elle n'a pas vraiment intérêt à dire non, car son nom tournerait bientôt très vite sur les réseaux sociaux, avec l'idée qu'elle est du genre à faire pression pour obtenir des articles positifs... Les blogueuses ont des réseaux, c'est une force.


Nous suivons les tendances comme des moutons

Non, navrée. Je n'ai aucune Naked, ni de Chocolate Bar, je n'ai jamais acheté de Rouge Velvet. Je n'ai acheté que des Souffle de Velvet à leur sortie, parce que le concept s'annonçait comme mon idéal advenu à la réalité (ben, non, en fait). J'ai acheté la Sweet Peach parce qu'elle contient exactement les couleurs qui me vont, et que je vais m'en servir très souvent et pendant longtemps.


Je suis les tendances si elles me parlent, si elles correspondent à quelque chose que j'avais vraiment envie d'essayer. Sinon, je passe mon tour. Et je m'en porte très bien.


Nous sommes toujours bien pomponnées

Oui, mais ce n'est pas parce que je suis blogueuse, c'est parce que je suis complexée. Sans maquillage, je trouve que je ressemble à Dobby et je me déprime moi-même toute la journée car me croiser dans le miroir me désespère.




Donc je préserve mon moral en soignant mon apparence tous les jours. Je ne dis pas que je fais la totale chaque matin, mais un coup de fond de teint, de crayon, de mascara, de blush et de gloss, ça fait toute la différence entre une journée de cafard et une journée qui commence bien. Donc je fais en sorte qu'elle commence bien.


Bloguer ou raconter sa vie à la terre entière

Je peux raconter quelques anecdotes qui expliquent tel ou tel choix, telle ou telle inspiration, comme pour le MSC Blanc, où je vous parle de mon prof de dessin.


Mais je tiens un blog beauté, donc cela reste limité.

Rares sont les articles où je me révèle vraiment : quelques TAG, et un article sur les diktats de la minceur. On ne peut pas parler d'épanchement compulsif.

Par contre, là aussi, une caractéristique du blogging, c'est la relation interpersonnelle entre la blogueuse et son lecteur. Quand on lit un blog, on veut lire un avis personnel sur un produit, une méthode... il faut donc bien que la blogueuse dise quelque chose d'elle. Sinon, on est dans l'impersonnel, le général, et on perd en sincérité et en authenticité.

En plus, cette relation avec les autres, je l'aime.


Entre blogueuses, c’est la guerre, nous sommes des harpies et de grosses jalouses

Rares ont été les remarques pénibles que j'ai pu essuyer en commentaire. Rarissimes, même. Et je ne sais même pas si elles viennent d'autres blogueuses. Sur ma chaîne YouTube, un jour, quelqu'un s'est amusé à mettre des pouces "down" à toutes mes vidéos dans la même journée. Mais là encore, allez savoir qui cela pouvait être.

Non, mon expérience du blogging est au contraire très positive : c'est plutôt une vaste communauté de copains et de copines, plus ou moins proches, mais largement bienveillants, et ça fait du bien, un microcosme d'amitié dans ce monde de brutes.

J'ai même rencontré "en vrai" des blogueuses : elles ont dépassé mes espérances. Ce sont des filles géniales : intelligentes, drôles, généreuses. Vraiment. Quand je vous parle de ma Blog Angel Sophie, ce n'est pas dans le vide : je l'ai rencontrée, j'échange avec elle. Et je peux vous dire que vous n'avez même pas idée de la sacrée nana que c'est.

http://www.fortybeauty.com/2015/11/ma-super-journee-danniversaire-avec-mes.html

Quand j'ai commencé à bloguer, je croyais que c'était un truc solitaire. Non, c'est plein de liens qui se tissent, et c'est vraiment génial.

Pour tout vous dire, il y a un terme qui désigne les grosses jalouses qui font des remarques déplacées, dans notre jargon : on les appelle les "trolls". C'est vous dire si on considère que ce genre de personne a sa place dans le monde des blogueurs.


Nous avons toute une déco de dingue, pinterest-like, digne d’un catalogue Maisons du Monde

Allez voir ma chaîne YouTube : vous constaterez que j'ai commencé à refaire un peu de déco dans mon bureau pour mes vidéos, mais que c'est plus que minimaliste. Et aussi que je commence chaque vidéo test dans ma salle de bain en m'excusant de la mocheté de cette dernière. Je vis dans un appartement de fonction, on n'a rien choisi dedans, on ne peut pas y faire grand-chose. Donc non, ma déco n'est pas terrible.

Le seul endroit où elle soit chouette ne se prête pas vraiment aux photos, car ma table de salle à manger est en verre, et ce fond transparent ne rend rien en termes d'images.


Nous mangeons dans de jolies assiettes blanches avec des plats présentés en mode guide gastronomique.

Ouiiiiiiiiiiiiiii ! J'ai des assiettes blanches et carrées de blogueuse, achetées chez Casa il y a quinze ans. Et j'y dépose amoureusement mes surgelés Thiriet après leur cuisson au four ou leur décongélation. Amoureusement, mais à l'arrache, en tas. Parce que non, je n'ai pas le temps de faire mieux.


Nous passons tout notre temps libre sur les réseaux sociaux à snaper et gramer notre vie

Non plus. De toute façon, mon mari me reprendrait de volée, si je faisais ça : il a la moquerie facile, je ne vais pas lui tendre la perche, non ? Donc, contrairement à la vidéo, je n'ai pas un mari Instagram, ni Twitter, et il a supprimé son compte Facebook. A bon entendeur.

Si vous voulez faire ce TAG, je vous invite à me laisser un petit mot en commentaire, pour que je relaye le lien vers votre article. Mais comme le jeu c'est d'inviter quelques blopines, je tague plus particulièrement
- Alexia, de Beautyeveryday
- Atchia, de Garlic and Grenadine
- mon porte-bonheur spécial concours, Crise de Trentenaire
- Julie, de July in the Sky
- Marie-France, Accroc en Droit sortie de ses exams
- Séverine, toujours Pimpante et Rafraîchie.

A bientôt, les filles ! Vous êtes tellement plus que ce que l'on dit...






SHARE:

38 commentaires:

  1. Je te rejoins totalement! Je suis blasée de tout ce que l'on peut entendre. La blogo est un monde comme ailleurs avec nos belles rencontres et nos échecs. J'ai rencontré des personnes formidables avec lesquelles je m'entends bien au delà des blogs ou des RS. J'espère d'ailleurs te voir très vite avec Sophie et plein d'autres!

    Nous n'avons pas de maquilleur pro et encore moins de photographe. Nous faisons ce que nous aimons! Je suis comme toi, je déteste la plupart de mes photos! (Au passage, tu es folle, tu es magnifiqueeeeeeee!).

    Nous rédigeons par passion mais cela prend du temps.

    Bisouuus ma belle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon, on est deux folles, alors : tu as vu ta dernière série de photos ?
      Bisous ma BELLE.

      Supprimer
  2. Bon, si avec tes réponses les gens n'ont pas compris que nous ne sommes pas des dindes écervelées et opportunistes ils ne le comprendront jamais xD.
    Merci pour ton introduction toute mignonne et pour la qualité et la pertinence de tes réponses.
    Gros bisous !
    #blogueusespowa

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, mais, oh !
      Et au passage, c'était tout à fait sincère, ce que j'ai dit à ton sujet.
      Bisous

      Supprimer
  3. Super article ma jolie, c'est bien de remettre les choses à leur place comme ça. Je partage complètement ton avis.

    Belle journée à toi. Et gros bisous !

    RépondreSupprimer
  4. Coucou! Je pense que tu as parfaitement tout bien résumé! C'est super ce que tu as écrit et j'adore ta phrase de conclusions! On est tellement plus que ce que l'on dit! Bises!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, je suis contente que nous partagions cette idée.
      Bisous

      Supprimer
  5. Coucou :) Très sympa ce petit TAG, bon courage aux personnes que tu as nommés parce que je pense que tu as tout résumé de maniere parfaite
    Bonne journée
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai hâte de voir si elles pensent comme moi.
      Bisous

      Supprimer
  6. Waouh ! Tu prends tes photos de portrait toi-même ? Je te tire mon chapeau bas.
    Par contre, toutes les blogueuses ne sont pas les modèles que tu décris. Mais qui se ressemble finit par se trouver et il est normal que tes blopines soient à ton image, et vice versa. 😉
    Je t'embrasse !

    RépondreSupprimer
  7. Je pense que les gens ont surtout bcp de préjugés et d'idées toutes faites sur tout et tout le monde et cela a tjs été. Il ne faut pas faire de généralités. Et il y a autant de blogs que de blogueuses, derrière lesquels se cache, ou pas, un être humain, avec une personnalité, un niveau socio-culturel, des aspirations... Je suis de toute façon tjs admirative car quel que soit le niveau et les aspirations de la blogueuse, cela demande beaucoup de travail et de temps, des idées d'articles, de présentation... et surtout un cuir dur pour résister aux trolls. Une fois, sans vouloir être désobligeante, j'ai essayé d'aider à ma façon mais c'est délicat. J'avais lu dans un article la description de fards par une jeune blogueuse dont plusieurs fards étaient décrits à plusieurs reprises comme étant pour certains "hérissés" et pour d'autres "mattes". J'ai alors lu 2 ou 3 articles précédents qu'elle avait écrits et ai constatés les mêmes détails. Je me suis alors permise de lui laissé un petit mot en lui disant que j'espérais qu'elle ne le prendrait pas mal mais qu'il me semblait que 2 petites coquilles s'étaient glissées dans son article lorsqu'elle l'avait édité et que les fards étaient soient irisés soit mats. Il se trouve qu'elle l'a très bien pris, m'a remerciée en me disant qu'elle allait corriger. Elle avait corrigé "mats" mais laissé "hérissés". Evidemment, je ne me suis pas permise d'insister. Moi-même, cela m'arrive de faire des fautes et c'est bien connu, de toute façon, on voit toujours mieux celles des autres parce qu'on lit avec un œil neuf que les siennes. En plus, comme on dit, c'est toujours plus facile de voir le brin de paille dans l'œil du voisin que la poutre dans le sien. Mais bien je fasse à 99 % ou presque des compliments, quand je commente, qd je me permets de faire une suggestion, je m'efforce de le faire avec le maximum de délicatesse possible si je pense pouvoir aider la blogueuse qui évoque un pb que j'ai pu rencontrer, mais c'est rarement bien pris alors j'avoue que je commente de moins en moins si je ne pense pas pouvoir échanger. En tous les cas, je suis super contente de voir qu'il y a sur la blogosphère beauté des blogueuses bardées de diplômes car moi-même, actuellement, je ne travaille plus (situation un peu compliquée), mais je suis hyper diplômée (j'ai 1 master 1 en gestion d'entreprise (Paris X-Nanterre), 2 master 2 : 1 en sociologie des organisation (Paris IV-La Sorbonne) et 1 en Science Politique (Dauphine), et 1 magister en gestion des établissements de santé (CNAM), et pour autant j'ai le sentiment que mes sœurs me considèrent comme étant totalement futile même si je suis la plus diplômée et celle qui a occupé les plus hauts postes (chef de cabinet d'un député-maire, directrice des services dans une mairie, consultante en organisation...), et à présent aidant familial... Alors voilà actuellement HC et les blogs, c'est ma bouffée d'oxygène même si j'envisage une reconversion. J'aimerais passer le certificat Voltaire et préparer le concours de professeur des écoles car j'adore expliquer et j'ai toujours été tentée par l'enseignement. Par contre, je ne sais pas s'il y a des critères d'âge ?
    En tous les cas, continue Adeline, ton blog est super et je suis sûre que tu es en plus une super prof ! Bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, il n'y a aucun critère d'âge : il suffit d'avoir un master 2 pour passer le concours. Tu devrais te renseigner : si enseigner est ta vocation, il faut tenter.
      Bisous

      Supprimer
  8. Tu veux me faire pleurer??
    :-)
    Je pense que dans toute critique, il y a aussi une part de jalousie : pourquoi critiquer si le sujet laisse indifférent? Quand je lis parfois ce que certaines se permettent en commentaire, je suis effarée de constater que celles qui critiquent au chaud derrière leur écran sont loin d'être capables d'en faire autant... Je ne parle pas de mon modeste blog, mais des blogueuses connues qui en ont fait leur métier et qui sont jetées au bucher quand elles font de la publicité pour les marques avec lesquelles elles ont signé.
    C'est vrai qu'on est loin dans ce cas de l'amateurisme du début, mais comme toujours, les choses évoluent et les marques ont compris qu'elles devaient surfer sur l'image de ces jeunes nanas. De l'autre coté, les blogueuses en profitent pour concrétiser leurs rêves (type pour Mélissa qui écrit un livre) ou gagner de l'argent. Et là, tu as les harpies qui viennent dire "t'es moche", "c'est nul" sans aucun argument si ce n'est celui de leur bêtise...
    Surtout, me semble-t-il, qu'il n'y a aucune obligation à lire un blog ou un article si on n'en a pas envie!
    Pour moi, le blogging m'aura apporté une chose : faire des super rencontres et surtout des super rencontres de filles que je n'aurais jamais rencontré sans cela.
    Je pense que, si j'habitais Marseille (ou toi Gap), nous aurions pu être amies sans intermédiaire (surtout que moi, la littérature médiévale, je ne connais pas, et j'ai toujours besoin de me confronter à un sujet pour savoir s'il m'aurait plus). Mais sans le blog, la géographie ne nous aurait pas permis de nous croiser. Pareil pour Julie qui est à l'autre bout du monde, Laura ou Do qui travaillent dans un autre domaine...
    Bref, je vais essayer de répondre à ton Tag rapidement!
    :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben non, hein : sinon, il va falloir que je te trouve un soin bio qui fasse dégonfler les yeux, alors...

      Supprimer
  9. Merci pour cet article qui remet les choses au clair ! :) J'admire vraiment ton travail et la passion que tu mets dans tes posts les uns après les autres.
    Des bisous,
    https://lapausemocha.blogspot.com/
    PS : je suis sure que tu es sublime sans maquillage et que tu ne ressembles pas du tout à Dobby :P

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, je te remercie beaucoup pour ce gentil compliment !
      Bisous

      Supprimer
  10. J'aurais tellement de chose à dire à propos de ton article.. mais je vais m'abstenir, ce serait trop long ^^'
    En tout cas, je suis toujours subjuguée de lire que tu es quelqu'un de complexée. Quand je vois tout ce que tu oses au niveau du maquillage, je ne peux que t'admirer car j'ai moi-même beaucoup de mal à m'afficher sur le blog et tenter des choses qui sortent de ma zone de confort. Je trouve que tu dégages de l'assurance, moi ;)
    En tout cas, ton article fait vraiment plaisir à lire. Je partage totalement ton avis sur ce qu'est être blogueuse, même si je suis loin de t'arriver à la cheville avec mes photos à deux balles xD
    J'espère vraiment que par la suite tu nous referas des articles de ce genre, où tu donnes ton avis sur telle ou telle chose. J'aime beaucoup te lire.
    Ah et oui, je trouve que la photo sur la plage, lors de ton shooting est juste magnifique !
    Gros bisous ma belle :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais essayer de faire d'autres articles dans ce genre, en espérant ne pas donner l'impression que je me la raconte à expliquer le sens de la vie ! lol
      Des bisous,

      Supprimer
  11. Merci pour cet article bourré d'humour mais plein de vérités! C'est vrai que beaucoup de personnes pensent que les marques nous offrent tout (make up, fringues) et qu'on dit forcément du bien d'elles vu qu'elles nous sponsorisent (soi disant). Ben non, on achète aussi nos propres produits et vêtements, et cerise sur le gâteau, quand ça nous plait pas trop, on le dit aussi. C'est ça pour moi la vraie différence entre les blogueuses et les magazines féminins. J'aime lire les blogs car c'est des filles de la vraie vie qui testent des make up, des fringues et qui donnent un avis et un aperçut sincère. Et puis oui, un blog, c'est du boulot, c'est des photos, un texte bien pensé mais aussi de jolies rencontres et de super échanges entre blopines et lectrices.
    Bisous et excellent week end :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien d'accord avec toi : le blog, c'est un media plus vrai que les autres, en général.
      Bisous

      Supprimer
  12. Hélas il reste encore beaucoup de préjugés sur tout ! Quand j'ai commencé pour te dire je n'osais pas vraiment en parler autour de moi justement à cause de toutes ces idées reçues . Maintenant je n'ai plus aucun problème à parler de mon blog et je laisse les gens penser ce qu'ils veulent ^^ Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Disons-le : si je faisais des choses aussi sublimes que toi, je me montrerais PARTOUT !
      Des bisous, ma belle.

      Supprimer
  13. Hello la belle, comme tu as raison de A à Z ! J'aimerais que les mœurs évoluent peu à peu car c'est fatiguant ces préjugés (ridicules). Comme tu le dis si bien, il faut un cerveau pour écrire quand même, mais les gens pensent souvent que bloguer ne prend que 2 minutes top chrono (ont-ils déjà tenté de faire des photos potables ?!?), je t'envoie plein de bisous !

    RépondreSupprimer
  14. Coucou ! Très bel article ! Je suis d'accord avec tout se que tu dis ! J'en discutait encore hier à un salon makeup, les marques elles-mêmes ont des sacrés préjugés sur les blogueuses. On n'est pas fainéantes ou avares. A vrai dire un blog c'est du temps, des weekend entiers peuvent y être consacrés quand on a des projets, des envies. Une vendeuse me disait à ce salon que le dimanche j'aurai tout le temps de faire tous mes soins beautés grâce à ses 5 produits incroyables. Et bien en fait je n'ai pas trop le temps de faire 5 soins différents en trainant devant la TV parce que le weekend c'est du blog et que ça demande du temps de faire des photos jolies, des articles bien écris. Oh et puis je dois dire aussi que je suis lente et que j'adore m'appliquer, donc évidemment ça me prend du temps. xD
    Ah et puis si seulement on avait toujours un photographe à notre disposition. XD Se serait vraiment le top.
    Tout ça pour dire que je suis d'accord avec ton article, il existe bien sur des blogueuses avares mais ce n'est pas la majorité.
    Choup'N'Beauty a eu une super idée !
    Bisous
    Elora

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu nous réserves un article sur ce salon, hein !
      Des bisous

      Supprimer
  15. Hello Adeline,

    Tu viens de régler leur compte à tous les préjugés sur les blogueuses ! C'est un vrai travail qui prend une bonne partie de notre temps de loisirs, certes toujours un plaisir, mais souvent injustement dénigré.

    Il faut bien des partenariats aussi car ce n'est pas évident d'acheter des produits constamment. Bravo pour ton article ! Gros bisous :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, le partenariat n'est pas une honte : tout dépend de ce que l'on en fait.
      Des bisous, ma belle,

      Supprimer
  16. coucou

    c'est marrant de lire que tu es complexée.....je trouve qu'un blog libère de certains complexes justement et surtout pour moi, ouvre la vannes de sujets divers et de tous ce que je suis en fait....
    après je lis pas mal d'aberrations de filles connues que je ne lis plus d'ailleurs, de diffamations en tous genres...ça dessert certaines bloggeuses et c'est dommage car les gens ne retiennent que cela...
    mainteant un peu de futilité dans ce monde de fou ne fait pas de mal , bien au contraire, cela dépend comment l'article est rédigé ...et je te rejoins sur les commentaires, je mets toujours un point d'honneur à y répondre, car la personne derrière son écran s'est donnée la peine de lire un peu ta prose,ça m'arrive fréquemment de répondre ne retard, mais je réponds, c'est cela l'échange et la politesse....peut-être un mot un peu désuet....
    je reste toujours très vague sur mon blog, c 'est mon jardin secret, quelques amies sont au courant car elles en ont un aussi,et elles peuvent comprendre le plaisir que 'on a à écrire sur la toile sur divers sujets....comme tu le sais, enfin si tu me lis encore! j'aime parler un peu de tout et ne suis pas fixer sur un seul sujet...
    je constate malheureusement que quelques personnes que j'ai connu à mes débuts ont changé, ont pris le melon,un peu de partenaires et hop, les filles ne savent plus ou elles habitent , et ça me désole,un blog n'est en fait n'y plus n'y moins que notre propre projection de ce que nous sommes dans la vie, ni plus ni moins.....alors je dirais pour celles- là , next......
    en revanche, j'ai eu à traiter de sujets chauds et actuels, comme partir ou rester, et d'autres, et là, bonjour les frustrées, boites mails saturées de haines, je me demande si les gens comprennent ce qu'ils lisent, je pense que c'est comme les concours en fait, ou certains lisent "concours " et ça s'arrête là!!!!!!
    je ne regrette évidemment pas de tenir un blog, quelquefois,je suis tentée de tout laisser , et puis je me dis bon.....j'ai rencontré des filles hyper sympas, c'est ça aussi le plaisir, d'échanger via un sms!!!!! nul besoin de passer des heures, c'est un sentiment un peu particulier......
    lise de linneagotbeauty
    bisous iodés

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Décidément, les trolls sévissent régulièrement ; mais bon, il faut aussi des trolls pour apprécier les gentils lutins, non ?
      Des bisous d'ici,

      Supprimer
  17. Très bon article :) félicitation pour ton blog, bon continuation !

    RépondreSupprimer
  18. Coucou ma belle
    Tu t'en doutes à force mais dans la vie en général je suis un Bisounours blond: je suis persuadée que toute personne que je croise (sur la blogo ou ailleurs) a quelque chose à m'apporter.
    Nous en discutions hier avec Julie et Severine, pas du fait que je sois un bisounours blond (quoique ��) mais qu'au niveau de la blogo, nous n'avions pas été confronté à des trolls ou autres contrairement à de plus "grandes" blogueuses, bien au contraire. Perso le blog ne m'a apportée que du bon que ce soit sur internet ou en "Réel"!
    Et oui le maquillage est futile mais à mon sens pas plus Ni moins que d'autres "hobbies" comme je ne sais pas, la mécanique, les mots croises ou le jogging. Ca aére la tête (un peu moins la peau), cela nous détend bref cela nous fait du bien.
    Et futile peut être mais quand je vois les blogueuses beauté qui sont intelligentes et cultivées , sans parler de leurs métiers tout aussi variés que le nombre de rouges à lèvres de Julie, qui connaissent sur le bout des doigts la chimie des cosmétiques ou un nombre impressionnant de noms de marques, de déclinaisons ou de couleurs, qui blogue régulièrement tout en conciliant vie pro et privée, je suis plus impressionnée qu'autre chose :)
    Bref je suis d'accord avec toi sur tout ��
    Normal tu fais partie de ces femmes-la
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou, ma Do ! Tu as raison, ce n'est pas plus ni moins bête que taper dans un ballon ou jouer au poker.
      Tout dépend qui fait tout cela. Et quand ce sont des filles comme toi, c'est forcément génial à suivre.
      Des bisous

      Supprimer
  19. Super article ! J'ai adoré le lire ! Eh oui malheureusement, il y a énormément de clichés sur les blogueuses :/ Des bisous ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui. Bon, je suppose que ce serait pareil si on était chanteuses, actrices, mannequins... ;)
      Bisous

      Supprimer

Laissez-moi commentaires et petits bonjours, ça fait toujours plaisir !

Pinterest Hover Button

BLOGGER TEMPLATES BY pipdig