Sérum revitalisant A.DS.11 4% (36 euros les 10 ampoules) : mon avis

Aujourd'hui, je continue mon exploration de la gamme ADS 11 distribuée par les laboratoires Pierred'Astier, avec le produit le plus luxueux de la collection, le sérum. Je suis très contente de le tester car les sérums constituent un type de produits que j'aime beaucoup puisqu'ils permettent de cumuler plusieurs actions en les combinant avec d'autres cosmétiques, ainsi que de renforcer l'action des produits avec lesquels on les associe.




Je commencerai par ce que je reproche principalement à ce sérum, à savoir sa présentation sous forme d'ampoules de verre. Je conçois tout à fait la nécessité d'un conditionnement en dose journalière lorsqu'on veut préserver un actif fragile et limiter l'usage des conservateurs. Cependant, les ampoules en verre sont un peu difficiles à casser, et je me demande s'il ne serait pas possible de trouver une solution plus pratique, bien que le verre présente l'avantage de n'entrer en interaction avec aucune substance. La présentation est donc rassurante en ce qu'elle rappelle les médicaments, mais moins en ce qui concerne les risques de coupure les matins glauques. 




A l'application, alors que l'on croyait ne tenir que de l'eau entre ses mains, on ressent quelque chose de beaucoup plus riche, avec une viscosité plus grande : je ne sais si c'est dû à l'acide hyaluronique ou à l'actif tiré de l'algue Padina Pavonica. Le sérum ne contient pas de parfum ; on ne sent presque rien, à peine une légère odeur ammoniaquée en arrière-fond, et qui disparaît très vite.

J'ai la chance de pouvoir combiner ce sérum avec les crèmes de la même gamme (l’Émulsion Revitalisante, sur laquelle j'avais écrit un article, mais aussi la Crème gel hydratant, dont je vous parlerai plus tard), et on voit vraiment à quel point ils agissent en synergie : la peau est immédiatement plus rebondie et veloutée, parfaitement hydratée.


Mais pour pouvoir vous présenter les résultats de ce sérum en toute honnêteté, je l'ai également utilisé seul (c'est notamment l'utilisation que je fais de ce type de produit à la saison chaude, quand mettre une crème me donne la sensation d'étouffer ma peau) : chose rare, il peut vraiment se suffire à lui-même, alors que, généralement, un sérum seul peut vite donner l'impression de n'avoir rien mis sur son visage et de n'avoir aucune efficacité. Avec l'A.DS.11, la sensation d'hydratation perdure dans le temps, et convient très bien pour la nuit.

J'ai aussi essayé de le combiner avec de l'huile végétale, pour la nuit, et le résultat a également été très concluant, l'huile venant compléter l'action du sérum par son action nourrissante, comme si elle l'emprisonnait dans la peau.

C'est vraiment l'un des meilleurs sérums qu'il m'ait été donné de tester. Par contre, la marque préconise de mettre une moitié d'ampoule par application, si bien qu'on peut considérer que cela revient un peu cher pour 10 jours de traitement, même si, au bout, on trouve une belle qualité de peau. Toutefois, j'ai essayé avec un tiers et même un quart d'ampoule, et j'avais assez pour faire l'ensemble du visage et du décolleté ; il ne m'a pas semblé que le produit en était dégradé. Du coup, ça ramène le prix de la boîte à une cure d'une vingtaine de jours, ce qui est le format classique des cures en unidoses, et là, pour le coup, le rapport qualité-prix est vraiment très intéressant.

Et comme je suis un peu maniaque avec mes produits de soin, je vous donne le truc que j'ai trouvé pour conserver mon ampoule ouverte à l'abri de la poussière :




j'ai décapité un coton-tige !

J'espère que ce sérum vous donnera autant de satisfaction qu'à moi. Tenez-moi au courant si vous le testez !



SHARE:

0 comments:

Enregistrer un commentaire

Laissez-moi commentaires et petits bonjours, ça fait toujours plaisir !

Pinterest Hover Button

BLOGGER TEMPLATES BY pipdig