Baby doll puff d'Etude House (9,50 euros)




Je vous présente mon beauty blender. Pour être franche, il n’est ni plus ni moins efficace qu’un autre. Mais d’habitude, on le laisse enfermé dans un tiroir, car ce n’est pas l’objet le plus esthétique de la terre. Par contre, celui-là, il trône dans sa boîte sur mon étagère, tant il est trognon quand il met son déguisement de matriochka.
Je ne m’en sers pas pour mettre mon fond de teint ; pour cela, je préfère l’éponge à fond de teint traditionnelle, plus large. Lui, je m’en sers pour appliquer mes blushes liquides (comme le Benetint) ou le Santa Baby Lips (ou Cherry Bibi, selon que vous êtes anglophone ou francophone) de Lush : il les estompe bien, sans que j’aie à me salir les doigts, et il a la taille parfaite pour s’adapter à la pommette et reproduire l’effet d’un pinceau à blush.
Pour se faire des joues de poupée russe, par exemple !
SHARE:

0 comments:

Enregistrer un commentaire

Laissez-moi commentaires et petits bonjours, ça fait toujours plaisir !

Pinterest Hover Button

BLOGGER TEMPLATES BY pipdig